Activité gouvernementaleEconomie & FinancesUrgences

déguerpissement des commerçants: la cathédrale Saint André de Yopougon reçoit une bouffée d’oxygène

Cathédrale St André Yopougon LEDEBATIVOIRIEN.NET

La police est passée. Ce n’est pas la première opération du genre autour de cette cathédrale. Mais les commerçants s’entêtent pour se positionner dans les encablures de la paroisse Saint André de Yopougon. Ils confient à qui veut les écouter apprécier la position stratégique qu’offre ladite cathédrale pour quelques  opportunités d’affaires et d’échanges.

Malheureusement, ce jeudi 17 septembre 2020 ne sera pas réservé aux bonnes opportunités commerciales. Leurs tables ont été cassées, des marchandises saisies, avant qu’ils prennent la fuite avec le reste des affaires. Le toilettage a été parfait. Les abords de cette église catholique ont été libérés des commerçants ambulants, peuvent constater les passants

«Ils s’installent çà et là en désordre le long de la rue qui fait face à l’école William Ponty, jusqu’au grand carrefour Saint André-marché Sicogi et pharmacie Saint André. Leur installation brouille la circulation et provoque l’embouteillage et les accidents. Ils ont plusieurs fois été avertis maïs ils jouent à la sourde d’oreilles, on ne peut plus tolérer, ça suffit” explique un élément de la police rencontré sur les lieux..

Tous les commerçants qui envahissent chaque jour les abords de l’église catholique Saint André de Yopougon sont invités à arrêter leur activité clandestine autour de cet édifice religieux. Ils ont donc été déguerpis par la police nationale jeudi 17 septembre 2020 qui estime que leurs actions sont sources de nombreux incidents et accidents dans ces lieux.

‘‘Nos étales sont cassées, les hangars et même les tables ont été détruits. Qu’allons-nous faire, on veut s’assoir à l’air libre pour vendre mais on nous chasse encore, on va manger quoi si on ne nous permet plus de vendre. Si vous voulez, chassez nous seulement, mais vous prenez aussi nos marchandises,

or une fois que les marchandises sont saisies et que tu n’as rien pour donner aux policiers tu perds tout. C’est pour cela qu’on ne veut pas qu’ils prennent nos effets. On ne sait même plus quoi faire dans ce pays. On lutte pour survivre  mais c’est nous qui avons toujours les problèmes” grognent les certains commerçants. Ils  plaident-ils.

Lire aussi :  FOOTBALL : comment l'Asec a sorti enfin la tête de l 'eau

Cathédrale St André Yopougon LEDEBATIVOIRIEN.NETPour l’heure, la cathédrale respire  une bonne bouffée d’air. En attendant le retour des passants commerçants ambulants.

HORTENSE LOUBIA 

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com