Activité gouvernementaleArt & CulturePolitique

Urgent-Abidjan-média: l’OJPCI prépare activement son congrès extraordinaire, une rencontre des 2 tendances annoncée

OJPCI LEDEBATIVOIRIEN.NET

Les choses se  précisent du côté des journalistes membres de l’OJPCI (Organisation des Journalistes Professionnels de Côte d’Ivoire), après un temps de crise. Ils préparent activement le congrès extraordinaire, recommandé  par le comité de médiation dans le règlement de la profonde crise que vit cette organisation du monde de la presse et de média en Côte d’Ivoire.

Une crise qui crée  deux tendances nées de la contestation de l’élection d’un membre de ladite  organisation. Le mardi 15 septembre 2020, de 15 heures à 17 heures, dernier à Cocody, les journalistes membres de cette structure de presse, guidés  par le souci de ramener l’unité en leur sein ont statué sur les préparatifs du Congrès Extraordinaire de dynamisation et de renouvellement des organes de la faîtière, suivant les recommandations du comité de médiation installé et voulue par la tutelle.

C’est suite au désaccord installé depuis le 14 août 2019, au sein de l’organisation des Journalistes professionnels de côte d’Ivoire (OJPCI), lors de son quatrième congrès, que le Ministère de tutelle (Ministère de la Communication et des Médias), a fait mettre en place, un comité chargé de résoudre le différend opposant le bureau forclos d’Olivier YRO (président sortant) et les dissidents réunis au sein du Collectifs pour la Réhabilitation de l’OJPCI.

OJPCI LEDEBATIVOIRIEN.NETLe comité chargé de la médiation, composés de journaliste émérites: Raphaël Lakpé (ancien Président de l’autorité nationale de la presse, président dudit comité), Koné Ibrahim, Diomandé Métouba et de Zio Moussa (président de l’OLPED), après de nombreuses auditions des parties en conflits et une enquête à la base, a pris 5 résolutions dont la plus importante est: l’organisation d’un Congrès extraordinaire.  Annulant de facto celui illégalement tenu par Olivier YRO à la Bibliothèque Nationale en compagnie de 26 personnes.

Lire aussi :  Abidjan-RGPH 2014-DG DE L’INS : «22 MILLIONS DE PERSONNES DONT  24 % DE  NON IVOIRIENS HABITENT  LA COTE D’IVOIRE»

La résolution  du comité de médiation remise au ministre de la Communication (la tutelle) a désigné M. Pascal Brou Aka (ancien DG de la RTI), premier président de l’organisation dudit congrès, en qualité de trésorier intérimaire pour administrer provisoirement les fonds de l’OJPCI, étant donné que le Bureau tenu par Olivier YRO a été reconnu coupable de malversations graves, dont l’usage d’une carte magnétique pour contourner la double signature exigée par les textes de la loi régissant les associations en Côte d’Ivoire.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre des dites résolutions que la réunion préparatoire du congrès a été organisée mardi dernier. Toutefois, dans un objectif d’unification et de l’unité des membres de l’organisation, une rencontre de travail est prévue avec la partie, Olivier YRO, ce vendredi 18 septembre 2020.

Dans l’attente de la rencontre avec l’autre tendance tenue par Olivier Yro, il a été demandé, au président du comité de préparation du congrès extraordinaire, le journaliste Armand Bohui d’impliquer l’ensemble des membres de l’organisation des Journalistes professionnels de côte d’Ivoire dans l’organisation du congrès en les adhérant aux différentes commissions.

GRACE OZHYLLY

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com