Activité gouvernementaleArt & CulturePolitique

Urgent-Sylvain Takoué sort ‘‘TRÔNE DE BOIRO’’:  «face à cette déshumanisation inacceptable du peuple de Côte d’Ivoire»

Sylvain Takoué trône de boiro LEDEBATIVOIRIEN.NET

«… Sache que c’est sur le terreau du silence des intellectuels que prospèrent toujours les dictatures ; car à lui tout seul un homme ne peut en imposer à tout un peuple et devenir tyran» disait, le dramaturge Pr Bernard Zadi Zaourou. Ce filet de lumière de révolte conduit le lecteur tout au long de la dernière œuvre de Sylvain Takoué, ‘‘TRONE DE BOIRO’’ paru aux Éditions Scripta, 2020. Un ensemble de  Chroniques et réflexions pour les libertés démocratiques en Côte d’Ivoire en cinq parties.

Ce qui pousse Sylvain Takoué, l’auteur à écrire TRÔNE DE BOIRO

«En publiant ce livre sous le titre de TRONE De BOIRO, ma préoccupation est celle de poser directement le problème de la Côte d’Ivoire, où les consciences vivent à l’étouffée. Est-il normal qu’un pays moderne, en ce 21ème siècle, soit tenu par un pouvoir politique régnant, comme dans un goulag ?

Est-il acceptable qu’un peuple qui connaît déjà ses droits, n’ait aucun droit de contrôle sur la façon dont sa vie et son destin sont conduits par le pouvoir qui le gouverne ? Quand un régime politique en place tire son prestige de la peur chronique qu’il inspire au peuple, quand ce peuple ne lui doit soumission que par la terreur qui l’y oblige, où est la liberté de vivre ? Où est la vie de la démocratie ? »

Que faire alors ?

«Face à cette déshumanisation inacceptable du peuple de Côte d’Ivoire, il ne fallait pas faiblir d’esprit et de lutte, mais se dresser, avec audace et courage, et dire Non pour ce peuple. Or, seule la lutte d’idées importe à la démocratie, seules les idées pour le changement importent au salut du peuple.

C’est la raison essentielle de la publication de ce livre que l’on pourrait qualifier de livre du peuple. L’enjeu est de taille et il est énorme : faire souffler, par la puissance du verbe, le grand vent du changement politique dont rêve le peuple ivoirien, depuis qu’il se sent soumis par des forces d’un autre âge qui se sont emparées du pays depuis 2010 ».

Quelle allure, la marche démocratie en Eburnie?

«Ce vent de changement a toujours soufflé partout, où il le fallait dans le monde, pour briser des trônes qui ont fait du totalitarisme leurs assises. Il soufflera aussi en Côte d’Ivoire, peut-être plus fort qu’ailleurs, parce que le règne politique qui y a cours est d’un énorme poids : l’omnipotence du parti-Etat qui s’instaure. C’est parce que nous ne sommes pas d’accord avec ce recul monumental de la politique en Côte d’Ivoire, que nous exprimons dans ce livre notre opposition formelle et catégorique au régime qui fait régner sur les consciences emprisonnées et prostrées dans un exil intérieur sa loi d’autocratie.

Mais, alors qu’autour de nous, au Burkina Faso (en 2014), en Algérie (en 2019), l’autocrate Blaise Compaoré est tombé sous le vent du changement, et que ce vent a aussi secoué le dictateur Abdelaziz Bouteflika, le régime politique en place en Côte d’Ivoire n’en tire aucune leçon pour se raisonner.

L’histoire nous dira, qui, a raison Mais, que l’on n’oublie pas qu’un peuple a de la mémoire. Pour le moment, nous parlons utilement au peuple de Côte d’Ivoire, de sa vie et de son destin qu’il devra reprendre en main. Il trouvera dans ce livre pourquoi et comment, c’est-à-dire de quoi réfléchir à sa situation et à son avenir».

Lire aussi :  ABIDJAN : UNE VRAIE SANCTION  POUR LOBOGNON ? LE DÉPUTÉ CONDAMNE A 12 MOIS DE PRISON POUR DIVULGATION D'UNE FAUSSE NOUVELLE 

L’auteur sans fioritures 

« Par notre silence, on nous déshumanise. Les doctrines politiques du passé ressurgissent à nos yeux : elles s’appellent endoctrinement. Par notre inertie, on nous endoctrine. Méditons et vivons. Notre salut réside dans un mot humble : discernement. Nous sommes un peuple humble mais qu’on humilie. Nous sommes un peuple tranquille mais qu’on endort. Nous sommes un peuple généreux mais que des méchants gouvernent.

Notre vie sociale est leur chose ; ils en font ce qu’ils veulent. On nous dit peuple souverain mais nous ne décidons de rien. On nous nourrit d’épopées, d’héroïsme, de cultes de personne. De la légende, tout cela. Nos pleurs versent en vain dans le réservoir de l’Histoire des larmes de sang. C’est peut-être cela le breuvage des démiurges qui nous gouvernent. Leur dynastie est instaurée sous nos yeux. Leur monarchie remplace notre République.

Nos malheurs sont énormes et nos aspirations se sont évanouies

 Eux, ils s’en foutent. Le pouvoir les enivre. Nous, nous avons le vertige de la faim. Nous sommes un peuple qui a faim. Nous sommes un peuple qui n’a rien. Nous sommes un peuple qui n’est rien. Nous sommes un tas d’ordures sur lesquelles défèquent ceux qui se rassasient du pouvoir. Nous sommes peut-être un problème dont Dieu seul a la solution, mais ceux qui nous gouvernent sont de grands malades qui s’ignorent. Le siècle est agité. Le monde bouillonne.

Quelque chose de révolutionnaire se prépare à naître, quelque part, dans des cerveaux éveillés… Peuples, méditons et vivons ». Pour le réveil face  au pouvoir d’Abidjan, la lettre ouverte de l’artiste Frédéric Ehui Meiway au Président de la République de Côte d’Ivoire « Monsieur Alassane Ouattara », y est publiée. En librairie que nous dit l’œuvre…

Lire aussi :  COTE D’IVOIRE : LE CNP DIT NON A LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION 

Déjà, l’éditeur conduit dans le vif le lecteur

«Une œuvre majeure de Sylvain TAKOUE, parce qu’elle a su admirablement mêler des genres littéraires à part entière, allant du pamphlet à la poésie engagée, en passant par le récit prosaïque et épistolaire. Un livre qui ne manquera pas de saisir l’esprit du lecteur.

Du double point de vue littéraire et politique, elle invite à une réflexion toute aussi majeure en présentant un tableau panoramique, et parfois virulent, de la situation politique intérieure en Côte d’Ivoire. Mais c’est tout le rôle assigné à tout écrivain engagé, qui est un rôle d’éclaireur et d’éveilleur des consciences, que ce livre donne à son auteur, un esprit extrêmement lucide.

Sylvain Takoué trône de boiro LEDEBATIVOIRIEN.NETEn cela, il s’agit plus, pour éduquer et instruire, que nous faisons cette publication qui contribue ainsi à la formation d’une conscience nationale telle qu’elle devrait être dans un pays en marche pour les libertés démocratiques ».

Auteur engagé, Sylvain Takoué est journaliste connu  pour ses essais, romans et autres écrits flambants qui marquent ses prises de position politique de gauche. Avec la sortie de TRÔNE DE BOIRO’’  en librairie, Sylvain Takoué reste fidèle à la ligne du combat qu’il mène dans son pays, la Côte d’Ivoire pour les libertés démocratiques. Une série de dédicaces est annoncée.

H.MAKRE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com