Activité gouvernementaleEconomie & FinancesPolitique

Côte d’Ivoire-Ouattara se projette en 2025: 31 régions visitées en 9 ans  de règne avec 400 milliards de FCFA investis

ALASSANE OUATTARA DANS LA MARAHOUE LEDEBATIVOIRIEN.NET

A Bouaflé, dans la Région de la Marahoué, le meeting de clôture de sa Visite d’Eta Alassane Ouattara a mis fin à ses tournées de toutes les région de Côte d’Ivoire. Il peut s’arrêter avec le cœur plein de satisfecit du devoir accompli. Mais pas encore totalement satisfait. Toutefois, si la course continue pour lui, il peut tout de même regarder admirer  le bilan de ses visites des terres ivoiriennes de 2011 à 2020.

Bilan des 31 visites de Ouattara, depuis 2012

Electricité

31.613 localités ont été électrifiées de 2012 à 2020, faisant passer le taux de couverture de 33% en 2011 à 80% en 2020. Pour un investissement de près de 400 milliards de FCFA. Cinq cent vingt (520) extensions de réseau électrique ont été réalisées pour près de 100 milliards de FCFA. Le Programme Electricité Pour Tous a permis à 905 000 ménages de bénéficier de branchement de 2014 à 2020. Quant à la mesure de réduction de 20% du tarif social de 5 Ampères, elle profite à 1 200 000 ménages.

Eau potable

9476 pompes villageoises, 253 châteaux d’eau et 231 hydrauliques villageoises améliorées ont été réalisés de 2011 à 2019.

Santé

623 établissements de premier contact, trois hôpitaux généraux et 18 Centres hospitaliers régionaux (CHR) ont été construits. En outre, 612 ambulances ont été affectées à des hôpitaux.

Education

 33698 salles de classe ont été construites au primaire et au secondaire, de même que 277 lycées et collèges. Dans le supérieur,  7 universités ont été construites, agrandies ou réhabilitées. Les 31 visites d’Etat du Président Ouattara ont contribué à transformer la Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  Journée internationale des femmes : comment parvenir à l’égalité des genres ?

Auréolé de ce bilan national

il peut singulièrement rappeler aux  populations de la région de la Marahoué ce qu’il a fait pour elle avec d’importants investissements réalisés, depuis 2011 dans plusieurs secteurs, notamment les infrastructures routières, l’eau potable, l’électricité, la santé, l’éducation, l’emploi des jeunes, l’autonomisation de la femme et la salubrité urbaine. Grâce à ces investissements, a-t-il dit, le taux d’électrification dans la Région de la Marahoué est passé de 39% en 2011 à 65% à fin août 2020 avec 77 localités supplémentaires électrifiées.

Alassane Ouattara souligne que les efforts seront poursuivis afin d’atteindre un taux de 82% à fin 2020, soit 242 localités électrifiées sur les 294. En matière d’eau potable, d’importants travaux d’adduction en eau potable ont été réalisés dans la Région avec, notamment, la construction de 19 châteaux d’eau, de systèmes d’alimentation en eau potable en milieu rural, de 08 nouvelles pompes, la réparation de 310 pompes et le remplacement de 108 pompes.

En dépit de tous ces investissements, il existe encore des déficits importants. Pour combler le déficit de la ville de Bouaflé et des localités environnantes, une unité de production d’eau est en cours d’achèvement. Les villes de Sinfra et de Zuénoula ont également bénéficié, de projets de renforcement de système d’alimentation en eau potable en vue de régler, de manière définitive, le déficit en eau potable. Dans le secteur de l’éducation, 714 écoles au niveau du préscolaire et du primaire et 09 établissements au niveau du secondaire, ont été construits entre 2011 et 2020. Un centre d’enseignement technique, d’un coût d’un milliard 380 millions de F CFA, sera mis à la disposition de Bouaflé le mois prochain. 800 mille kits scolaires ont également été distribués.

Lire aussi :  Unesco: Any Bertin Kouakou et Guy Djoken à la conquête d’une paix durable en Côte d’Ivoire

Dans le domaine de la santé, la Région de la Marahoué a bénéficié, à en croire le Chef de l’Etat, d’investissements importants entre 2012 et 2019 avec, notamment, la réhabilitation, la construction et l’équipement de centres de santé ainsi que le renforcement des plateaux techniques des hôpitaux généraux. Un budget de 05 milliards de F CFA a été dégagé, selon lui, pour la période 2020 – 2025, afin de poursuivre ces travaux.

Dans le secteur des infrastructures, le Président de la République a indiqué qu’il a été procédé au reprofilage de plusieurs kilomètres de routes dans les Départements de Bouaflé, Sinfra et Zuénoula. La ville de Bouaflé a bénéficié, selon lui, de 6 km de voirie. De plus, a-t-il souligné, les axes stratégiques, Bouaflé – Zuénoula, Yamoussoukro – Sinfra et Yamoussoukro – Bouaflé ont été entièrement réhabilités de même que les travaux de bitumage de l’axe Bouaflé – Sinfra ont été lancés.

ALASSANE OUATTARA DANS LA MARAHOUE LEDEBATIVOIRIEN.NETConcernant les jeunes, 1698 jeunes de la Région de la Marahoué ont déjà bénéficié de financements dans le cadre des programmes d’aide à l’insertion. De même que 900 jeunes bénéficieront également, très prochainement, de ce même programme ; soit un total de 2600 jeunes. Par ailleurs, 3573 jeunes seront pris en compte dans le cadre du fonds d’appui au secteur informel, selon lui.

Quant aux femmes, la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, a porté la dotation du FAFCI pour la Région de la Marahoué à un milliard 400 millions de F CFA pour leur permettre de financer leurs projets, devenir autonomes et s’épanouir pleinement. 220 mille femmes ont été ainsi financées selon Alassane OUATTARA, sur l’ensemble du territoire. L’érection de Bonon et de Gohitafla en Départements a été approuvée par le chef de l’Etat.

Lire aussi :  Abidjan: Union et division autour du ministre Hamed Bakayoko

H. MAKRE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com