Activité gouvernementalePolitique

Après la visite d’état : Zuénoula désormais dans le train de l’émergence

MARAHOUE LEDEBATIVOIRIEN.NET

La date du 25 Septembre 2020 restera gravée dans la mémoire des populations de zuénoula, l’un des départements de la Marahoué qui a accueilli le deuxième meeting du président de la république dans le cadre de la visite d’état dans la région. Pour l’occasion, la cité du zaouli s’est parée de ses plus beaux habits et a relevé le  défi de la  mobilisation.

Pour la cause, édifices publics, collectivités locales, rénovés ou réhabilités pour donner une image de marque à la vieille ville. En effet la commune a reçu quelques kilomètres de bitume pour faciliter la circulation de ses nombreux invités. Ce qui a donné une fière allure à la deuxième ville de la Marahoué.

Cette grande mobilisation est voulue par les fils et filles de ce département qui pour une fois se sont mis au-dessus des clivages politiques pour réserver un accueil des plus enthousiastes au président Alassane Ouatara, premier chef d’état ivoirien à fouler le sol de leur cité.

Les populations sous l’impulsion du comité d’organisation ont adhéré massivement à la mobilisation, car au-delà de la joie et du bonheur, les autorités politiques et administratives tenaient au cahier des doléances. Le contenu de ce cahier a été détaillé au président de la république par Sehi Bi Alphonse, cadre à l’Ageroute et porte-parole des populations. En effet, la route précédant le développement, les populations souhaitent le bitumage des voies reliant Zuénoula à Gohitafla, Maminigui et Béoumi. Les autres doléances portent d’abord sur l’érection de ce grand département de Zuénoula en région du Zaouli, mais également et surtout l’érection de la vieille sous-préfecture  de Gohitafla en chef-lieu de département.

Lire aussi :  Abidjan-Gnawa Josué et propriétaires de maquis, bars et restaurants se préparent à la reprise effectif de leur secteur d'activités

L’autre souhait des populations est l’érection du centre santé urbain de Zuénoula en hôpital général avec le renforcement de son plateau technique. Le département de Zuénoula regorge des compétences dans divers domaines qui ne demandent qu’à être mises en valeur, c’est justement pourquoi la promotion des cadres de la région est sollicitée. Après quelques réponses du président de la république, certains cadres dont Tié Bi Yves, administrateur de service financier n’ont pas caché leur joie :

« c’est avec une immense joie et un espoir certain que nous recevons la visite du président de la république dans notre département. Cette visite nous a permis de bénéficier de quelques acquis notamment le butinage des voiries de la ville et la mise sous tension des quartiers. Nous avons l’espoir que notre département sortira bientôt du sous-développement. Nos parents n’aspirent qu’à l’amélioration de leurs conditions de vie. C’est pourquoi que chacun de nous doit utiliser son carnet d’adresse pour que nos braves populations puissent en profiter. Nous devons donc nous rassembler pour aider notre département à emprunter le train de l’émergence à l’instar des autres régions », a souhaité Tié Bi Yves pour conclure.

FORD RAYMON GUEI

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com