Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

Abidjan: 6 groupements de ”Femmes Engagées de Côte-d’Ivoire” et l’ONG ”Anianwe” aux côtés des opprimées-Ballou Elisabeth appelle à faire face au  destin

femmes ONG LEDEBATIVOIRIEN.NET

Elisabeth Ballou, présidente nationale d’une fédération de 6 groupements de ”Femmes Engagées de Côte-d’Ivoire” et l’ONG ”Anianwe” (marchons main dans la main) s’investit pour la prise en charge des personnes en difficulté. Mais aussi l’entretien de sites touristiques et  bordures lagunaires. Les femmes pour leur autonomisation sont invitées à se lever pour faire face à leur destin déclare Elisabeth Ballou à ledebativoirien.net.  

L’objectif de cette association est de lutter contre la pauvreté en Côte-d’Ivoire. Pour la présidente nationale de ladite fédération, les personnes aisées doivent saisir les mains des personnes vulnérables. C’est dans cette optique que leur association est née. ” Nous aidons les femmes diminues et les veuves à se repositionner et à assumer leur indépendance financière, on leur octroie des petits fonds pour se lancer dans les activités génératrices de revenus, afin qu’elles assument leur indépendance financière.

Nous leur donnons aussi des vivres, des vêtements et des kits sanitaires de protection contre covid-19. Nous voulons donner une chance aux orphelins et aux enfants de la rue de se sentir comme les autres enfants sans se complexer, nous sensibilisons donc  les enfants de la rue à rentrer chez eux. Nous contribuons à la scolarisation des orphelins et nous leur distribuons des kits scolaires” a-t-elle énuméré.

Par ailleurs, l’association des femmes engagées de Côte-d’Ivoire fait des opérations villes propres en balayant les rues. Elles assainissent aussi les bordures lagunaires ainsi que les sites touristiques. Il s’agit de 6 groupements de femmes qui fédèrent dans une ONG dénommée ”Anianwe ” (marchons main dans la main).

Lire aussi :  Abidjan: l'inconnu en Côte d'Ivoire: Amon Tanoh est donc parti du gouvernement Ouattara?

femmes ONG LEDEBATIVOIRIEN.NETLe cerveau de cette ONG contient 60 femmes actives qui travaillent ensemble avec ces 6 autres groupements de milliers de femmes. “Ensemble on se partage des expériences pour avancer”, confie la présidente. Elisabeth Ballou invite les femmes à se lever pour faire face à leur destin et obtenir leur pain quotidien. ‘‘La femme peut tout affronter, je demande alors aux femmes, quel que soit leur situation de vie, de se lever et affronter leur destin, pour obtenir leur pain quotidien. Tout est possible dans la vie si on persévère ”. Pour être encore plus efficaces, ces femmes engagées demandent le soutien du gouvernement afin d’accomplir cette lourde tâche qu’elles se sont assignées.

HORTENSE LOUBIA KOUAME

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com