Activité gouvernementaleEconomie & FinancesPolitiqueUrgences

Urgent-après Yamoussoukro: pourquoi Alassane Ouattara pose la 1ère pierre du 2ème terminal à conteneurs, en octobre 2020

alassane ouattatra inauguration terminal prt LEDEBATIVOIRIEN.NET

Grosses activités à pas de course? Deux visites d’Etat en l’espace d’un laps de temps  en vue d’achever le calendre qu’il s’est imposé et les dernières dans  le Moronou et la Mrahoué. A peine achevée qu’il se lance sur la route de Yamoussoukro, le  30 septembre, pour être au stade  olympique d’Ebimpé, ce samedi 3  octobre. Il sera à la  pose de la première pierre des travaux du deuxième terminal à conteneurs, le 5 octobre 2020 Autonome d’Abidjan. Une réelle débauche d’énergie. Il mange du cheval, le président ivoirien Alassane Ouattara.

A Yamoussoukro, il voulait réveiller et renouveler sa fidélité  à l’esprit d’’Houphouët-Boigny avec  l’inauguration de la phase I des travaux de réhabilitation et de renforcement de la voirie de ladite ville. Capitale  politique  ivoirienne qui s’apprête aussi à accueillir les joutes électorales, le 31 octobre. «Nous avons pris l’engagement, il y a un an, de réhabiliter la voirie de Yamoe2020. «Nous devons cette réalisation à Félix Houphouët-Boigny. Ces infrastructures contribuent à la renaissance de la ville de Yamoussoukro qui a été abandonnée depuis des décennies», indique Alassane Ouattara.

C’est ce qu’il  poursuivra, le lundi 5 octobre 2020, en zone sous-douane du port, accès quai 17, à la pose de la première pierre des travaux de réalisation des superstructures du second terminal à conteneurs du port d’Abidjan. L’on apprend que  l’ouvrage fait partie des grands projets de développement initiés par l’autorité portuaire depuis 2012, en vue de consolider le leadership sous régional du port d’Abidjan.

port d'abidjan Mais aussi de le positionner comme un hub port majeur sur la façade atlantique de l’Afrique. Ces projets ont été inscrits dans le Programme National de Développement (PND) 2012-2015 et 2016-2020, déclinaison de la volonté du Chef de l’Etat de doter la Côte d’Ivoire d’outils logistiques performants et modernes capables de soutenir durablement la croissance économique.

Lire aussi :  Abidjan-Gendarmerie nationale : 601 élèves sous-officiers présentés au drapeau prêts pour servir

Ce deuxième terminal à conteneurs ainsi que le canal de Vridi élargi et approfondi (inauguré le 21 février 2019 par Feu le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly), viennent apporter une réponse efficace à l’incapacité du port d’Abidjan à recevoir les navires de nouvelle génération. Cette nouvelle infrastructure générera, en phase d’exploitation, 450 emplois directs. Pour un coût total 596 milliards de FCFA HT dont 334 milliards pour les infrastructures financées par le biais de la coopération Chinoise et 262 milliards pour les superstructures, financées par le consortium Bolloré Ports et APM Terminals le  TC2 sera un  atout majeur dans la stratégie de repositionnement du port d’Abidjan.

alassane ouattatra inauguration terminal prt LEDEBATIVOIRIEN.NETLe nouveau terminal sera bâti sur 37,5 hectares et dispose de trois (3) postes à quai avec un tirant d’eau de 16 mètres. Au terme des travaux de réalisation des superstructures, dans un délai de 18 mois, il permettra d’accueillir les navires de 14 000 conteneurs fréquentant les côtes africaines, contre 3 500 actuellement et fera passer la capacité annuelle de traitement des conteneurs du port d’Abidjan de 1 million aujourd’hui à 2,5 millions.

Alassane Ouattara entend laisser  et consolider l’image d’un grand bâtisseur  de la Côte d’Ivoire  moderne pour la postérité.

H.MAKRE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com