Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

urgent: Philippe Mangou face aux questions et la responsabilité de la guerre en Côte d’Ivoire.-son silence

Ils sont  plusieurs Ivoiriens, les plus persistants sont  des internautes qui ne cessent d’interpeller  l’ex-chef d’Etat-major des armées ivoiriennes, du temps de la crise postélectorale 2010-2011. Selon ceux qui interrogent et s’interrogent, le raisonnement est simple. Aujourd’hui, nommé ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire, qu’est-ce qui a véritablement retenu à la tête de l’armée Mangou qui s’est même réfugié dans une ambassade avant de revenir reprendre sa place ?

 L’ex-chef d’état-major des Forces armées ivoiriennes affirme aujourd’hui que c’est le candidat Alassane Ouattara qui a gagné l’élection présidentielle de 2010. Et pourtant, il s’est rangé du côté du président Gbagbo qu’il a soutenu officiellement jusqu’au 11 avril 2011 plutôt que de se ranger derrière Ouattara alors que c’est très tôt qu’il dit avoir dit à Soumaila Bakayoko qu’il sait que c’est ce dernier qui a gagné; on est encore en décembre 2010, même s’il parle d’un verdict de la communauté internationale qui lui, est intervenu le 10 mars 2011.

Si l’armée s’était mise du côté du candidat Ouattara, même si le conseil constitutionnel a proclamé la victoire du président Gbagbo, il n’y aurait pas eu de guerre en Côte d’Ivoire, faute de troupes. Mais Mangou a dit aux ivoiriens que la mort serait un gain pour lui.

« Nous espérons que les avocats de la défense nous permettront de comprendre pourquoi cet homme est resté en fonction jusqu’au 11 avril 2011 alors qu’il dit que c’est Ouattara qui a gagné, que selon lui l’armée n’était pas équipée pour faire une guerre, et alors que lui-même aurait demandé au président Gbagbo de démissionner, et qu’il aurait fait pour cela l’objet d’une attaque de sa maison », affirment ces ivoiriens qui cherchent, toujours à décrypter la démarche de l’ex-chefs des armées, aujourd’hui ambassadeur. Va-t-il emporter dans la, tombe ce qu’il sait exactement sur le pacte passée avec les pouvoirs ?

Lire aussi :  Vie carcérale : Les détenus célébrés continuent de faire partie de la société

Qu’est-ce qui a véritablement retenu à la tête de l’armée Mangou qui s’est même réfugié dans une ambassade avant de revenir reprendre sa place, comme s’il devait forcément être à la tête jusqu’au bout. Pour qui ? Pourquoi ? Etait-il en mission ? Et si après l’avoir retourné, on lui avait demandé de rester à la tête ? On se pose des questions…

Avec  A.BG

et Z. V.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com