Activité gouvernementaleArt & CultureFaits diversPolitiqueUrgences

Urgent-à l’approche du 31 octobre-le Procureur Richard Adou avertit les internautes : «Le  monde du virtuel n’est pas un monde du non droit»

procureur ADOU RICHARCE MENACE LEDEBATIVOIRIEN.NET

Ce lundi 5 octobre 2020, le séminaire de sensibilisation de la presse imprimée et numérique et des plateformes de discussion des réseaux sociaux autour du thème : ‘‘Sources d’information, infractions en ligne et modération des contenus numériques’’ a permis à Richard ADOU, Procureur de la République près le Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau,

d’interpeller, les journalistes et acteur des  plateformes des réseaux sociaux à agir en toute responsabilité dans la diffusion des information, sources d’infractions,  à l’approche de la présidentielle en Côte d’Ivoire, le 31 octobre 2020. Un rencontre conduite par l’Autorité Nationale de la Presse-ANP et l’UNESCO.

«Le  31 octobre 2020, les Ivoiriens sont appelés à élire le Président de République, une période sensible pour les autorités politiques, les institutions ainsi que les médias. Les journalistes doivent s’assurer de la bonne information diffusée. Il va être essentiel que vous jauger  la tenue de l’information diffusée, dans un esprit, d’équité, libre, professionnel en vous éloignant des discours  à la haine,  l’incivisme…», conseille le Procureur avant d’ajouter en substance:

«Le  monde du virtuel n’est pas un monde du non droit. La source de l’information constitue une réelle préoccupation, tout va vite, c’est une véritable dictature de l’instant avec le digitale. Ceux qui sont à l’étranger et diffusent des  informations invitant à la haine,  à la violence, seront rattrapés par la loi. Grâce  à la coopération internationale,  il n’y a plus d’intouchables.

La loi va les écraser.  Ils se trompent  lourdement car ceux qui sont  à l’étranger et pensent véhiculer des informations fausses et dire ce qu’ils veulent. Car nous faisons partis de la commission rogatoire contre la cybercriminalité et le terrorisme. Nous sommes dans un monde planétaire où rien ne se cache », comment éviter de basculer dans la diffusion de  l’information… ». Il répondait ainsi aux questions ou satisfaisant  à la curiosité des  journalistes et des internautes.

Lire aussi :  Partage d’expériences entre le FSDP et les structures sous tutelle du Ministère de la Communication et des Médias

Selon les initiateurs du séminaire, les électeurs iront aux urnes, le 31 octobre 2020, pour élire un nouveau président de la République avec  une élection constituant  un défi majeur pour la démocratie, la paix et le développement. Elle représente, également, une source d’espérance pour une alternance pacifique et démocratique dans la gouvernance du pays. Or, les risques  de violence à l’approche de cette élection restent élevés, en raison  de désaccords  entre les acteurs politiques, de la cristallisation des passions  et des discours  inappropriés  tenus sur le terrain et retranscrits dans les médias.

procureur ADOU RICHARCE MENACE LEDEBATIVOIRIEN.NETPou l’Autorité Nationale de la presse (ANP), en partenariat avec l’UNESCO et le Centre des médias et de l’information électorale de la CEI (CMIE), il était question de contribuer à la lutte contre les écrits incendiaires, dans les médias, par la tenue du séminaire de sensibilisation  à l’intention des responsables  de la presse imprimée et numérique et des plateformes de discussion des  réseaux  sociaux  sur  le  thème.

La responsabilités des  Directeurs de Publication ivoiriens reste engagée face aux «Sources  d’information, infractions en ligne et modération des contenus numériques». “Les médias doivent vérifier les informations avant de les diffuser en toute responsabilité en se dotant d’une charte de contrôle des commentaires qui engagent leurs organes. Nous pouvons les aider dans ce sens”, indique le président de l’ANP, Samba Koné.

GRACE  OZHYLLY

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com