Activité gouvernementaleArt & CulturePolitique

Elections apaisées 2020 : la responsabilité du journaliste ivoirien un défi au centre du séminaire à Grand-Bassam et Yamoussoukro

Médias et élections apaisées lledebativoirien.net

Deux cent trente (230) acteurs des médias  ivoiriens sont réunis, sur deux sites, du 10 au 13 octobre 2020 pour des élections apaisées en 2020 en Côte d’Ivoire. Parce que leur responsabilité est engagée, depuis des décennies dans le processus d’informer juste, la population en période électorale. 

 L’éthique, la déontologie et la gestion éditoriale en période électorale, la maitrise des différents genres journalistiques fréquemment utilisés en période électorale, ainsi que la vulgarisation de la charte du GEPCI pour les élections apaisées 2020,  sont de grosses thématiques au centre d’un séminaire qui réunit  deux cents (200)  journalistes ivoiriens, répartis sur deux sites en trois (3) groupes pédagogiques dans chacune des villes.  Grand-Bassam qui accueille les Secrétaires généraux de rédaction, les Chefs de services politiques et les Patrons de presse en ligne. La ville de Yamoussoukro accueille les Correspondants régionaux de presse.

Par le thème : « Responsabilité du journaliste et du correspondant régional face au défi des élections apaisées en 2020», le FSDP et le GEPCI entendent  attirer les médias sur leur responsabilité en période électorale.

C’est que selon les  initiateurs, il est question avec ce séminaire de renforcer les capacités professionnelles des journalistes et correspondants régionaux à œuvrer pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire.

«La responsabilité des journalistes et des médias ivoiriens dans la crise que vit le pays est trop souvent mise en exergue et condamnée. En remontant plus en arrière dans le temps, l’on note que les différents accords de paix sur la crise ivoirienne contiennent pour la plupart des interpellations fortes des journalistes. Les journalistes et les médias ivoiriens commettent encore aujourd’hui les mêmes fautes éthiques et déontologiques, les mêmes dérives anti-professionnelles» soutiennent le FSDP et le  G.E.P.CI pour des élections apaisées de 2020.

Lire aussi :  Joël N’Guessan (Cadre du RHDP) à Bédié, Soro et Blé Goudé: « Le message à la Nation est réservé au Président de la République en fonction »

Un comité de suivi piloté par le Fonds de Soutien et de Développement de la presse en collaboration avec le Groupement des Editeurs de Presse est mis en place pour cette  période électorale au bénéfice des journalistes et des correspondants régionaux de presse.

Médias et élections apaisées lledebativoirien.netUne remise d’attestations suivie par le ministre de la Communication et des Médias sanctionnera, la  fin des ateliers de formation autour de l’éthique et la déontologie. Ces  instruments de la bonne gouvernance éditoriale et du journalisme vertueux; de la gestion éditoriale en période électorale, ainsi que la maîtrise des différents genres journalistiques fréquemment utilisé en période électorale.

H.M.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com