Activité gouvernementaleArt & CulturePolitique

Le réveil de  l’intelligentsia ivoirienne : Geoffroy-Julien KOUAO, l’obsession démocratique

GEOFFROY JULIEN KOUAO DÉMOCRATIE LEDEBATIVOIRIEN.NET

Figure iconique de la littérature politique ivoirienne, Julien Kouao s’illustre par la récurrence d’une  thématique dans ses essais : la démocratie.

En effet, dans son livre «Côte d’Ivoire : la troisième république est mal partie » publié en 2016, le politologue dénonce l’élaboration non démocratique de la constitution fondatrice de la troisième république. En 2017, il publie «Et si la Côte d’Ivoire refusait la démocratie ?» où il fustige l’absence de débats publics contradictoires, la culture de la pensée unique au sein des formations politiques ivoiriennes. Un an après, son nouvel essai est intitulé «Le premier ministre : un prince nu».

Ici, il dénonce  l’omnipotence du président de la république qui remet en cause la séparation des pouvoirs, pierre angulaire de la démocratie. Il écrit «En Côte d’ivoire la séparation des pouvoirs s’analyse en un alignement des pouvoirs ».

En 219, avec son quatrième essai «2020 ou le piège électoral ?» il remet en cause le cadre juridique et institutionnel des élections qui, selon lui, est de nature à fragiliser la démocratie ivoirienne. Et, en 2020, à quelques mois du scrutin présidentiel, il met sur le marché du livre «Côte d’Ivoire : Une démocratie sans démocrates : La ploutocratie n’est pas la démocratie». Sans commentaires.

Hervé MAKRE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com