Activité gouvernementaleFaits diversUrgences

Remise d’une ambulance: le préfet de Biankouma appelle à la cohésion sociale à Kpata

ambulance Man

La remise d’une ambulance à la sous-préfecture de Kpata, dans le département de Biankouma, mercredi 21 octobre 2020, a ténu lieux à un discours de paix et de cohésion sociale, de la part  du préfet Hamilton N’guessan N’dré. Une occasion, pour le gouverneur, de pouvoir délivrer un message rassembleur, en cette période charnière, où les discours à l’apaisement et à l’union, sont plus qu’une nécessité.

«Je salue cette action du ministre Vagondo. Il promet quelque chose, et dix jours après il le réalise. J’invite les autres cadres de Biankouma et de Kpata, à lui emboîter le pas. Si plusieurs autres fils de la localité, copient son exemple, cela va booster le développement. Je profite pour vous exhorter à l’union malgré vos divergences. Vivez en bonne intelligence,

afin de construire votre sous-préfecture. Autochtones, Allogènes et les autres, dans l’union, l’entente et la paix, impliquez-vous dans le développement de Kpata. C’est le secret de l’émergence» a-t-il prodigué. Avant de poursuivre : «Si vous voulez que votre sous-préfecture soit aussi un département, à l’image de Biankouma, vous devez travailler ensemble et préserver la paix“.

Un message bien perçu par l’ensemble des cadres présents à la cérémonie. Parmi lesquels, le maire de Biankouma Gba Jean Jacques, Dely Mamadou, DG du CROU A1 d’Abidjan, et Léon Menèse, DR de l’agriculture du Gôh. Tous ont promis être des relais, des conseils du gouverneur, auprès de leurs parents. Il faut le dire, la remise de cette ambulance qui permettra de servir le dispensaire de Kpata a rassemblé plusieurs cadres de bords politiques différents, du département de Biankouma, et de Kpata en particulier.

Lire aussi :  Cheick Boikary Fofana à Man: «La religion doit être une aiguille pour coudre le tissu social»

ambulance  ManCe véhicule de service, est un don du ministre de la sécurité et de la protection civile, Diomandé Vagondo. Autorité gouvernementale, qui lors de la remise des clefs, le 11 octobre dernier, du dispensaire de Kpata réhabilité, a promis une ambulance. C’était suite à la requête des populations et du corps médical, soucieux de l’évacuation de cas urgent de malades, vers les hôpitaux plus équipés. Du coup le problème d’évacuation de cas d’urgence, inhérent aux centres de santé ruraux, est résolu. Voilà pourquoi tout Kpata a fait de la remise officielle un événement.

Sosthène G.

 Correspondant

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com