Activité gouvernementaleEconomie & FinancesUrgences

Primature-découvrez ce que Hamed Bakayoko a fait en 100 jours, successeur de Gon Coulibaly

100 JOURS HAMED BAKAYOKO LEDEBATIVOIRIEN.NET

Un engagement pour le dialogue social, de la jeunesse et du secteur privé

30 juillet 2020- 9 novembre 2020,  cent (100) jours que Hamed Bakayoko assume les responsabilités de Premier Ministre, Chef du gouvernement, Ministre de la Défense. de la Côte d’Ivoire. Il a un engagement pour le dialogue social, la promotion de la jeunesse et le secteur privé.

Il a dès ses débuts attirés tous les projecteurs sur lui par sa visite aux leaders religieux, dont le Cardinal Jean-Pierre Kutwa et le Président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques en Côte d’Ivoire (COSIM), Cheick Aïma Mamadou Traoré.

Suivront ses contacts directs avec les responsables de partis politiques, dont le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, et le Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué. Un signal fort envoyé à tous ces acteurs et aux Ivoiriens, pour afficher que le gouvernement maintient et maintiendra toujours ouverts les canaux du dialogue pour la promotion de la cohésion sociale, préalable à tout développement durable.

Hamed Bakayoko, 55 ans, fait également de la jeunesse l’une de ses priorités. La formation et l’insertion des jeunes demeurent pour lui une préoccupation. Au cours d’une rencontre sur thème : « L’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, quelles perspectives pour des futurs champions ? », le 14 septembre 2020 au Palais de la Culture, à Treichville, il a invité la jeunesse à prendre une part active dans le développement de la Côte d’Ivoire, en se préoccupant d’acquérir une bonne formation et d’obtenir des opportunités socio-professionnelles pour se construire un avenir.

Lire aussi :  Procès de Mangoua Jacques-le procureur de Bouaké catégorique : «Il ne faut pas sacrifier le droit au profit de la cohésion sociale »

La relance économique, à la sortie de la pandémie du coronavirus, lui tenant à cœur, il fait du secteur privé, une priorité. Le Premier Ministre a multiplié les réunions avec la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et les PME, à l’effet de les rassurer sur les dispositions prises pour renforcer le partenariat Etat/secteur privé. Il a également indiqué que les mesures de simplification de la fiscalité, d’allègements fiscaux, d’accès des PME à la commande publique et le paiement de la dette intérieure sont une préoccupation du gouvernement. Pour Hamed Bakayoko, tout sera mis en œuvre pour faire du secteur privé un moteur toujours plus robuste de la croissance économique..

GRACE O.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com