Activité gouvernementalePolitique

Présidentielle au Burkina-Faso : pour leur 1er vote,  les militants de l’UPC en Côte d’Ivoire mobilisés pour la victoire de Zéphirin Diabré

Présidentielle au Burkina-Faso : pour leur 1er vote,  les militants de l’UPC en Côte d’Ivoire mobilisés pour la victoire de Zéphirin Diabré LEDEBATIVOIRIEN.NET

Lancée le 31 octobre 2020, la campagne pour la présidentielle doublée des législatives au Burkina-Faso prend fin le 20 novembre pour faire place au scrutin prévu le 22 novembre. Treize (13) candidats y compris le président sortant, Roch Marc Christian Kabore. Au nombre de ceux-ci figure en bonne place le Dr Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition et président de l’Union pour le Progrès Changement (UPC), arrivé second lors des présidentielles de 2015.

L’enjeu est d’autant plus important que pour la première fois les burkinabés vivants à l’étranger pourront exercer leur droit de vote. Plus de quatre millions de burkinabés vivant en Côte d’Ivoire devraient constituer un électorat important pour les prétendants à la course présidentielle. Mais ce ne sont que quelque cinq mille personnes qui ont pu avoir leurs cartes d’électeurs. C’est ce que déplore, Michel Bambara, président de la fédération de l’UPC par ailleurs directeur de campagne local que nous avons rencontré, mercredi 18 novembre 2020, à son QG sis à Koumassi.

« Ce fait est la volonté manifeste du pouvoir à réduire et contrôler le nombre d’électeurs », déplore-t-il. Mais cela n’a pas empêché le représentant de Zéphirin Diabré et son équipe de ratisser large sur l’étendue du territoire national. Il faut dire que l’Union pour le Changement sollicite les suffrages du peuple burkinabé pour apporter un réel changement notamment sur le plan sécuritaire, économique, social et pour le renforcement de la cohésion sociale.

«Le Burkina est confronté depuis cinq ans à un sérieux problème sécuritaire dû au terrorisme. Il y a plus de deux millions de déplacés internes, plus de 17% du territoire occupé par les djihadistes, à une zone de non droit. Le pouvoir actuel a été incapable de protéger et garantir l’intégrité du territoire pendant les cinq années écoulées alors que ceux-ci ont dirigé le Burkina pendant plus de 25 ans aux côtés de Blaise Compaoré. Cette incapacité à résoudre le problème du djihadisme est un échec palpable. En outre, le pouvoir d’achat du citoyen burkinabé n’a pas évolué et le panier de la ménagère ne s’est guère amélioré» a-t-il regretté.

Lire aussi :  2020 : La Cote d’Ivoires vers  une ‘’ZONE DANGER’’ avec le RHDP  pensé par Alassane  Ouattara ?

Poursuivant, le responsable local de l’UPC fait observer au plan économique que le Burkina-Faso n’a fait que régresserdurant ces cinq dernières années et sur le plan social, il note également que rien de concret n’a été fait pour apaiser le front social. C’est pour mettre fin selon lui aux désastres et aux difficultés actuelles du peuple burkinabé que l’ex-ministre de l’économie et des finances de Blaise Compaoré est candidat. Pour ratisser large auprès des nombreux burkinabés vivant en Côte d’Ivoire, Michel Bambara et son équipe ont procédé par le porte à porte vers les électeurs aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. En ce qui concerne le grand Abidjan, des groupes ont été dans les communes pour maintenir le contact avec les militants.

Des rencontres qui ont permis de sensibiliser et d’expliquer le mode opératoire du vote se sont déroulées à Bouaké –Soubré –Gagnoa –Bouaflé-San-Pedro-Issia–Daloa (la boucle du cacao) sans oublier le nord notamment Korhogo, Ferké, Ouangolo et jusqu’à la frontière du Burkina. A quatre jour du scrutin, le président de la fédération de l’UPC en Côte d’Ivoire se rassure de l’adhésion totale de ces concitoyens au message et au programme de gouvernement du Dr Zéphirin Diabré.

« Nous demandons à tous nos compatriotes qui possèdent leurs cartes d’électeurs de faire le vote utile, celui qui peut changer véritablement les conditions de vie du peuple burkinabé et amener le Faso vers le développement n’est autre que celui du Dr Zéphirin Diabré » a-t-il souhaité avant de conclure.

FORD RAYMOND GUEI

Lire aussi :  RHDP : « Nous, militants du PDCI RDA de France félicitons et affirmons notre soutien fort et total Guikahué »

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com