Activité gouvernementaleArt & CulturePolitique

Côte d’Ivoire-Saioua-femme autoritaire: SOUMAHORO NOGNALE inspectrice de l’enseignement à moto parcours sa circonscription et dirige

SOUMAHORO NOGNALE inspectrice de l’enseignement à moto LEDEBATIVOIRIEN.NET

A Nahio sur le terrain, elle exhorte les enseignants au travail bien fait

”Vous êtes la source du savoir, de vous, sortiront de grands cadres et hautes autorités de ce pays, vous ne devez en aucun cas négliger votre travail », exhorte dame SOUMAHORO NOGNALE l’inspectrice de l’enseignement primaire de Nahio à Saïoua, à l’endroit des enseignants de sa circonscription. Aujourd’hui, par son dynamisme, elle compte au rang des femmes dignes et autoritaires en Côte d’Ivoire au niveau de l’Education nationale.

SOUMAHORO NOGNALE inspectrice de l’enseignement à moto  LEDEBATIVOIRIEN.NETMalgré l’état dégradé des voies et la situation sociopolitique, elle s’aventure à moto sur le terrain dans les villages et campements de sa circonscription. Elle a effectué une virée, mardi 24 novembre dernier,  en tournée d’inspection pédagogique dans un campement à l’EPP Kelemagne où elle a invité les enseignants à la rigueur dans le travail.

L’inspectrice de l’enseignement primaire de Nahio a un objectif : voir les instituteurs à leur poste et constater qu’ils  ont mis à jour le programme de l’enseignement  à leur assigner. Une autre  préoccupation pour elle, c’est de s’assurer que ses enseignants travaillent dans les meilleures conditions. Pour ce faire, elle a rencontré les présidents du COGES. A son premier poste dans la sous-préfecture de Nahio, SOUMAHORO Nognale ne dort pas sur son oreiller. Elle est sur le terrain malgré l’état dégradant des voies et la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire.  Elle est entrain de sillonner les villages, campements et contrés des écoles primaires de sa zone.

SOUMAHORO NOGNALE inspectrice de l’enseignement à moto  LEDEBATIVOIRIEN.NETCe mardi 24 novembre, assise sur une moto dans une situation compliquée, accompagnée de ses conseillers pédagogiques et du responsable pédagogique elle s’est rendue à l’EPP Kelemagne pour une séance de travail. Aux enseignants, la femme charismatique IEP a exhorté à l’assiduité, la ponctualité, le respect de la hiérarchie,  l’engagement total dans le travail, le travail correct et bien fait et surtout le respect du quantum horaire.

Lire aussi :  Duncan et Barrow non investis au sommet franceafrique : «L’Afrique noire continue de se livrer en spectacle honteux», Ferro Bally

”Vous êtes la source du savoir, de vous, sortiront de grands cadres et hautes autorités de ce pays, vous ne devez en aucun cas négliger votre travail. Vous devez suivre rigoureusement le programme de l’enseignement de cette année qui vous est assigné, soyez dignes et respectables, respectez-vous vous-mêmes et respectez la hiérarchie. Surtout la ponctualité, éviter trop d’absences pour que vos élèves soient au même niveau d’étude que les autres élèves. Faites en sorte que l’année soit clôturée en beauté et bien validée” a-t-elle exhorté.

A l’endroit des présidents de COGES, la dynamique femme de l’éducation n’a pas manqué de rappeler qu’ils sont le gage du bien être des enseignants.

Vous devez vous assurer que les enseignants qui sont chez vous travaillent dans les meilleurs conditions, et vous devez les respecter et veiller à ce que vos établissements soient propices à un environnement soigné et propre pour assurer aussi la meilleure qualité du travail des enseignants” a-t-elle insisté. Après sa visite à Kelemagne, elle entamera les voies de Takoihio, Niakiahio, Tezie, Crizabahio, Gabia,  et bien d’autres villages et campements inscrits dans sa circonscription de compétence. 

HORTENSE LOUBIA KOUAME

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com