Activité gouvernementaleFaits diversPolitiqueUrgences

Abidjan-attaques des églises : Koumasi rallonge la liste des paroisses attaquées en cote d’Ivoire, en 2020 comme en 2011 ?

Abidjan-attaques des églises : Koumasi rallonge la liste des paroisses attaquées en cote d'Ivoire, en 2020 comme en 2011 ? LEDEBATIVOIRIEN.NET

Retour en 2011 ? C’était l’insécurité totale. L’Eglise catholique ivoirienne subissait 30 attaques de bandits en deux mois contre ses lieux de culte et autres bâtiments, c’est-à-dire du 15 août, au 15 octobre, de nuit comme de jour.

Eglise  koumassi Novembre et décembre 2020, c’est l’insécurité totale dans le grand Abidjan. Et là ce sont les paroissiens de  Saint Joseph Artisan de Koumassi attaqués, par des hommes en armes qui font le constat de 400.000 francs CFA, des ordinateurs et plusieurs matériels de travail emportés. Amer constat.

Des actes, après ceux contre la paroisse catholique de Ouragahio, dans le département de Gagnoa. Elle a été attaquée dans la nuit de mardi à mercredi dernier par des individus munis d’armes automatiques, emportant de nombreux matériels informatiques et une forte somme d’argent. Ils ont, nuitamment fait irruption dans la cour de la paroisse, par la suite, deux d’entre eux, puissamment armés se sont introduits dans la maison des prêtres. Emportant tout.

A Koumassi, dans la capitale économique  ivoirienne, 1er décembre 2020, en petits groupes, les paroissiens se perdent encore en commentaires, face à l’acte des quidams sur leur  paroisse. C’est que dans la nuit de dimanche 29 à lundi 30 novembre la Paroisse Saint Joseph Artisan de Koumassi a été sous le contrôle de trois individus mal intentionnés armés de pistolets et de machettes.

L’importante somme de quatre cent milles (4000.000) francs CFA en ces  moments  de disette,  des ordinateurs portables et plusieurs matériels de travail sont emportés ainsi que des dégâts matériels. Que dire, des voyous qui préparent les fêtes de la fin d’année en pillant les maisons de Dieu, dans l’attente de  la venue de Noël.

Lire aussi :  Insolite-un déserteur Adama Ouattara hors du pays annonce son insurrection:  sa famille biologique à Abidjan dit NON 

Des cambrioleurs, on ne sait venus d’où ont fait éruption au sein de la paroisse de la commune du maire Cissé Bacongo,  cette nuit-là, neutralisant le vigile des lieux en le ligotant. Ils ont ensuite défoncé les bureaux. Saccageant ce lieu saint avant l’arrivée des forces de l’ordre, ces voleurs avaient déjà disparu dans la nature.

HORTENSE LOUBIA KOUAME

Ledebativoirien.net

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com