Activité gouvernementaleArt & CultureUrgences

Biankouma-prévention des conflits identitaires : l’ONG Verbatims initie des journées récréatives

Biankouma-prévention des conflits identitaires : l’ONG Verbatims initie des journées récréatives ledebativoirien.net

L’institut de formation et d’appui pour la prévention des conflits identitaires, l’ONG Verbatims œuvre à la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire en générale et en particulier dans l’ouest ivoirien à travers son projet «Renforcement de la cohésion sociale dans le département de Biankouma à travers l’appui à la participation, à la prévention et à la gestion des conflits identitaires liés à la profanation et l’exploitation des forêts sacrées».

Biankouma-prévention des conflits identitaires : l’ONG Verbatims initie des journées récréatives ledebativoirien.netA cet effet, ladite ONG initie des actions de cohésion sociale dans le département de Biankouma en formant les populations, installation des comités de paix à Biankouma, Dio et Gbombelo, en les apportant des appuis logistiques. A Biankouma le 30 Novembre dernier, elle a organisé une journée socio culturelle et sportive avec toutes les communautés pour persévérer les valeurs de paix, de cohésion sociale, d’unité et de vivre ensemble qui est un vœu cher à l’Etat ivoirien.

Le sous préfet Aliali Hervé, représentant le préfet du département de Biankouma a félicité et encouragé l’initiative de l’ONG Verbatims et dire aux populations que la première matière pour tout développement durable est la cohésion sociale. Mais celle-ci obéît au respect d’autrui. «Nous sommes obligés de vivre ensemble et chacun de nous doit connaître sa place dans la société en respectant l’autre. Posez quotidiennement des actions de consolidation de la paix» a-t-il exhorté.

Selon le chargé de programme de l’ONG Verbatims, Kouadio Honoré, le choix du département de Biankouma n’est pas fortuit car ledit département connait une recrudescence de conflits fonciers avec son cortège de perte en vie humaine. D’où l’importance de former les populations, l’organisation des activités communautaires et la mise sur pied des comités de paix pour sensibiliser et consolider la paix durable. Signalons que  ces journées socio culturelles et sportives sont organisées à Biankouma, Dio et Gbombelo avec l’appui financier du PNUD et PBF.

Lire aussi :  Abidjan-Littérature-l’œuvre qui va créer débat : « LA SAINTE BIBLE RESTAURÉE » dédicacée  

 DAN DE SAN

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com