Activité gouvernementaleFaits divers

Développement local: Taï dans le train de l’émergence sous la conduite Bayalla Hyppolite

TAI MAIRE ledebativoirien.net

La commune de TAÏ située dans la région du Cavally à l’ouest de la côte d’Ivoire est administrée depuis 2018 par le Maire Bayalla Hyppolite. Souffrant de nombreux déficits en infrastructures  depuis son érection en commune en 1996, la ville sous l’impulsion de son actuel premier magistrat prend rendez-vous avec le développement, c’est le cas de le dire au vu de ce qui nous a été donné de voir dans

le maire de TaÏ  LEDEBATIVOIRIEN.NETNous l’avons rencontré récemment à son bureau pour en savoir davantage sur ses motivations et ambitions pour sa localité et ses habitants. D’emblée, le chef d’entreprise nous informe qu’il était déjà proche des populations avant de prétendre à la gestion de la municipalité, cela à travers des actions sociales inclusives et de management du capital humain:

«Notre commune était pratiquement en dessous de tous les indices de réalisations et d’innovations infrastructurelles, car elle manquait absolument de tout. C’est pourquoi, nous avons sollicité les suffrages de nos parents qui nous ont fait confiance. Nous n’avons pas le droit de les décevoir», a-t-il déclaré.

Pour joindre l’acte à la parole, le Maire a de ce fait procédé par une structuration efficiente de sa politique de développement en mettant l’accent sur les infrastructures,avec l’ouverture des voiries dans le secteur communal au grand soulagement des populations, avant de s’attaquer à l’insalubrité et l’assainissement avec la mise à disposition de nouvelles poubelles et l’obtention   d’engins d’enlèvement des ordures ménagères qui jonchaient les rues.

Ensuite, la réhabilitation du bâtiment de la Mairie, la remise en état de fonctionnement de la radio communale, pour une meilleure sociabilité des peuples, à travers la communication populaire, l’aboutissement du programme d’électrification communal et l’érection de L’Hôpital en District sanitaire avec les commodités inhérentes, dont la dotation en ambulance médicalisée, ceci avec le coaching managérial de la présidente du conseil régional, la Ministre Anne Désirée Ouloto.

Lire aussi :  Le 4ème Pont d'Abidjan emporte le célèbre quartier Boribana: plus de 90% des ménages dédommagés la course 

La commune vient de se doter d’un abattoir qui faisait défaut à la ville, lancement des travaux de gare routière, l’effectivité de la clôture de la mythique école primaire KEI Boguinard créée en 1916 et située à l’entrée de la ville. Poursuivant ses actions sociales, l’élu a initié la construction des logements pour les enseignants et le corps médical…

Le Cavally a désormais un visage reluisant et rayonnant rendu possible par les actions de développement sous l’impulsion de la ministre Anne Désirée Ouloto par ailleurs présidente du conseil régional. «Grâce à son leadership, nous verrons bientôt le bitumage de la route Guiglo-TAÏ. Nous avons des centres de santé dotés d’ambulances désormais, le raccordementcommunal au réseau électrique national sera effectif incessamment, selon les structures en charges carTAÏ est restée dépendante d’un groupe électrogène. Les travaux pour la construction du château de Zagnéont débuté, et plusieurs villages sortent de l’obscurité.C’est pourquoi, nous tenons à lui exprimer notre profonde gratitude pour toutes ses actions en faveur de nos populations», avoue le jeune Maire de TAÏ.

31ème visite d'État d’Alassane Ouattara la Marahoué LEDEBATIVOIRIEN.NETA la faveur des élections présidentielles d’octobre dernier, cette cité paisible a vu sa quiétude troublée récemment avec l’incendie de sa sous-préfecture par des individus se réclamant de l’opposition et répondant à un mot d’ordre de désobéissance civile. Ce qui rendra dorénavant impossible la production d’actes administratifs assertion confirmée par le Sous-préfet de la localité.

En outre, le premier magistrat de la commune dénonce l’avènement du phénomène de l’orpaillage clandestin pratiqué par les ressortissants des pays de la sous-région notamment les Maliens, Sierra Léonais, Libériens. Ceci avec son corollaire de désagréments sur l’environnement du fait des produits chimiques utilisés qui empêchent la reproduction normale des poissons dans les eaux, à cela, s’ajoute l’insécurité grandissante dans la zone.

Lire aussi :  Abidjan-exclusif-CIE : Une centrale syndicale prise en flagrant délit, 12millions payés sur le champ pour fraude de l’électricité

le maire de TaÏ  LEDEBATIVOIRIEN.NET«Nous avons avisé les autorités en charge de ces questions et obtenu la promesse que des dispositions idoines seront prises pour mettre fin à ce fléau. Mais cela dure». regrette-t-il. Avec ce qui est fait en si peu de temps, Bayalla Hyppolite qui entend également mettre à profit le statut de patrimoine mondial dont jouit sa cité pour capter des projets de développement invite ses administrés à cultiver un climat de paix et de vivre ensemble.

S’adressant à sa jeunesse, le Maire souhaite qu’elle s’inscrive résolument dans la droite ligne de son épanouissement social, en évitant de se laisser instrumentaliser : «J’invite la jeunesse à sortir de la précarité en pensant à son avenir. Notre département est le dernier né de la région et son développement doit se faire avec sa jeunesse qui est son avenir.Autrefois arrimésà Guiglo, nous avons désormais notre destin en mainset c’est dans la paix et la cohésion sociale que nous pouvons leur faire profiter de tous les projets en leur faveur », dira-t-il en conclusion..                                                                                                                                      FORD RAYMOND GUEI

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com