Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

Dernière minute-investiture de l’élu du 31 octobre Ouattara: Henri Konan Bédié a jeté définitivement le gant du CNT

Déclenchée au lendemain du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, “la transition” invoquée par l’opposition ivoirienne avec à sa tête Henri Konan Bédié a fait long feu. Il se raconte que la violence inouïe des forces de l’ordre à l’égard des leaders et militants de cette opposition a eu raison de  la détermination de  la force populaire. Contraint au dialogue avec Ouattara à l’hôtel du golf d’Abidjan-Cocody  à la suite de nombreuses arrestations et des blocus devant les résidences de certains leaders,

  le chef de file de l’opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié vient d’enterrer définitivement le rêve de certains de ses partisans et compagnons d’une opposition chimérique. suivez le reporter et éditorialiste Moez BHAR avec ses confidences, ce mercredi 09 décembre 2020.

Nombreuses sont les familles des victimes qui se mordront le doigt à la suite de cette nouvelle qui tombe comme un coup de massue sur la tête des partisans du boycott actif, de la désobéissance civile et de la contestation du 3è mandat d’Alassane Ouattara. Le sphinx de Daoukro, Henri Konan Bédié fait enterrer une bonne fois pour toute le projet de la contestation du « viol » de la Constitution Ivoirienne par Alassane Ouattara à travers sa candidature à la présidentielle d’octobre 2020. Des morts et surtout un décapité, Toussaint Koffi, se retourneront dans leurs tombes au regard de la décision d’Henri Konan Bédié.

cette décision peut-elle donner des remords dans l’opposition ivoirienne ?

Selon Moez BHAR, Reporter-éditorialiste et lanceur d’alerte, dans un tweet cette nuit du mercredi 09 décembre 2020 « L’ex-président et principal opposant ivoirien Henri Konan Bédié a mis fin mercredi au régime de “transition” proclamé par l’opposition contestant la réélection du président Alassane Ouattara ». Un vérité ou un fake news ? On ne le sait pas pour l’instant. Il appartient aux services de communication d’Henri Konan Bédié d’infirmer ou de confirmer cette information qui pour le moment sera très dur à être acceptée par une partie des ivoiriens et ivoiriennes qui se reconnaissaient en Henri Konan Bédié,

Lire aussi :  ABIDJAN-TIC : UNE SEMAINE   ÉLECTROCHOC DE JUMIA  RÉDUISANT LES PRIX 

notamment  dans le combat de la contestation du 3è mandat d’Alassane Ouattara. Combat pour lequel bon nombres d’ivoiriens sont tombés au front et d’autres incarcérés jusqu’à présent. En attendant l’investiture, le 14 décembre 2020. Noël sans gant!

H.KARA

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com