Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

Diadoque politique : le MIDEVI salue la délivrance des passeports à Gbagbo et soutient sa décision  de rentrer au plus vite

Le Mouvement Ivoirien pour le Droit à la Vie (MIDVI) dans une adresse intitulée ; « dialogue politique inclusive » publiée le lundi 16 Novembre 2020 exigeait la présence de Laurent Gbagbo. Il avait aussi insistait sur la nécessité d’un Dialogue National, Inclusif et Impartial.

L’inclusion supposait la libération de tous les prisonniers politiques et d’opinion, le retour de tous les exilés et surtout la présence de tous les fils et filles de la Côte d’ivoire capables d’influencer la paix.

Maintenir la pression pour un dialogue inclusif

Dans ce sens le MIDVI souhaitait ardemment que le Président Laurent Gbagbo rentre maintenant en Côte d’Ivoire car, il est la personne à mieux à même de booster la paix actuellement  dans notre pays. L’actualité nationale a confirmé  la position du MIDVI en montrant la persistance de la violence post-électorale issue d’un Président  auto-élu et d’un Conseil National  de Transition (CNT) auto-proclamé.

Les violences ayant causé la mort des Ivoiriens de tout bord ont profondément consterné le MIDVI confronté à de grave et irrémédiables au Droit à la Vie. C’est pourquoi, le MIDVI a adressé un courrier de remerciement à l’UE suite à son appel à l’Organisation d’un dialogue entre le Président  Ouattara et l’opposition constituant un commencement de Dialogue National.

Le MIDVI félicite les  autorités Ivoiriennes

Mais l’annonce faite ce Samedi 05 Décembre 2020 de la volonté du Président Laurent Gbagbo de rentrer en Côte d’Ivoire par son Avocat est perçu par le MIDVI comme une réponse à son SOS pour le Droit à la Vie en Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  Climat électoral en côte d’ivoire : le Mouvement Ivoirien pour le Droit à la Vie (MIDVI dénonce un silence hypocrite de la communauté internationale

Avant tout développement le MIDVI remercie les autorités Ivoiriens pour avoir délivré un passeport Diplomatique au Président Laurent Gbagbo cette action contribuera certainement à garantir le Droit à la Vie que défend le MIDVI. Le MIDVI salue et encourage donc la volonté du Président Laurent Gbagbo pour ce retour  salvateur pour tous les Ivoiriens quel que soit leur appartenance ou non politique.

Asseyons-nous et discutons

Le Dialogue, la Négociation, la Discussion comme droit de caractère humain et politique de Laurent Gbagbo est révélé par sa phrase fondatrice «Asseyons-ous et Discutons». Cette phrase traduit à elle seule la stratégie de gestion des conflits.

Il est un obsédé du dialogue au point qu’il a été considéré comme un faible. Toute fois en dépit de toutes les reproches qu’on peut lui faire sur sa ligne de gestion des crises au prix de son honneur, de sa dignité et de sa vie, l’on est obligé de reconnaître qu’il est celui qui n’a eu cesse d’enseigner aux Ivoiriens que le dialogue est l’arme des forts.

Tous les observateurs de la vie politique Nationale et internationale sont unanimes pour reconnaître à cet effet que depuis 20 ans aucun Ivoirien n’a exprimé autant de constance dans la résolution des conflits politiques par le dialogue et la discussion. C’est cette arme des hommes forts qu’il a utilisé pour annuler le mandat d’arrêt international d’Alassane Ouattara, c’est elle qui à fait revenir Le Président Bédié de l’exile,  c’est elle qui l’a poussé a accepter de discuter avec la rébellion au Togo, au Ghana, à Marcoussis à Kleber.

Lire aussi :  Man : Le Ramede-ci engage la promotion et protection des droits de l’enfant

C’est elle qui a relancé la paix, lorsque les médiations extra-ivoiriennes battaient de l’aile en initiant le dialogue inter-ivoirien avec l’accord de Ouagadougou. En 2010-2011 c’est cette même arme qui l’a amené à accepter de discuter avec le groupe de contact de la CEDEAO, UA en leur demandant le recomptage des voix, c’est dans ce même esprit de dialogue qu’il a demandé au Ministre Desiré Tagro de sortir avec le drapeau blanc pour éviter que les Ivoiriens ne entre-déchirent.

Arrêté par l’armée française et Remi aux  rebelles ; de l’hôtel du golf à Korhogo puis à la Haye, jusqu’à l’humiliation de la Côte d’Ivoire lui refusant l’usage du titre de «  Président », des médias français et TV5 lui attribuant  « la main du diable » nous n’avons jamais détecté dans ces discours aucun mot ni un signe et geste de haine.

Le séminariste devenu un homme politique a non seulement retenu la leçon, mais il a en plus considéré que l’amour n’est pas un vain mot mais, un comportement permanent. D’où le comportement d’amour de Laurent Gbagbo qui l’empêche d’être consciemment ou inconsciemment revanchard de cette réalité physique tous les pratiquant de religion moderne et traditionnel s’accordent à dire que Laurent Gbagbo est l’âme de la Côte d’Ivoire. Seul donc sa présence sur la terre de Côte d’Ivoire pourra apporter la paix, la sérénité, le calme et la joie aux Ivoiriens quelque soit leur bord politique ou citoyen.

En définitive, il faut donc que Laurent Gbagbo rentre en Côte d’Ivoire pour qu’ensemble nous travaillions au Dialogue National, Inclusif et Impartial pour une paix durable.

Lire aussi :  DECES DE SANGARE ABOUDRAHAMANE: SORO GUILLAUME SALUE LA MÉMOIRE D’UN COMBATTANT POUR LES LIBERTÉS EN COTE D’IVOIRE

Pour le MIDVI

  Le Président Roberson Bah

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com