Activité gouvernementaleEconomie & FinancesFaits diversPolitique

7ème édition du grand prix des transports-le Port de San Pedro arrache le prix de l’Autorité portuaire de la décenniex

7ème édition du grand prix des transports-le Port de San Pedro arrache le prix de l’Autorité portuaire de la décennie son DG Hilaire Marcel Lamizana LEDEBATIVOIRIEN.NET

A la faveur de la 7ème édition du grand prix des transports de l’Afrique de l’ouest, le 29 décembre 2020, par le Marché Africain des Transports de l’Afrique de l’Ouest (MATAO), quatre sociétés ivoiriennes ont été primées. Au nombre de celles-ci, se trouvait en bonne place, le port autonome de San Pedro qui a reçu prix de l’Autorité portuaire de la décennie. Le directeur général du 2ème poumon économique a reçu ce prix au cours d’une soirée riche en émotions, en sons et en lumières dans la somptueuse salle de l’hôtel de Golf.

PORT DE SAN PEDROLe port autonome de San Pedro dirigé depuis 2011 Hilaire Marcel Lamizana est né en 1972 de la vision de Félix Houphouët-Boigny qui voulait créer un nouveau pôle développement économique dans le sud-ouest, une région aux énormes potentialités économiques. Après la création de l’Autorité pour l’Aménagement du Sud-Ouest (ARSO), le port de San Pedro est sorti de terre sous l’impulsion de deux maîtres d’œuvre, Henri Konan Bédié, alors ministre de l’économie et des Finances et Mohamed Diawara, ministre du plan et du développement.

La construction du port de San Pedro visait à appuyer la future croissance de ce pôle économique naissant. A la création du port, les activités générées ont boosté la création d’une ville nouvelle qu’est aujourd’hui San Pedro. Le port avait à l’origine pour principale activité l’exportation du bois avant d’intégrer le binôme Café-cacao. D’autres spéculations comme l’huile de palme, le caoutchouc ont été ajoutées.

7ème édition du grand prix des transports-le Port de San Pedro arrache le prix de l’Autorité portuaire de la décennie son DG Hilaire Marcel Lamizana LEDEBATIVOIRIEN.NETLe chiffre d’affaires était plafonné à 1,5 milliard de francs CFA pour un volume global qui oscillait entre 900.000 et 1,2 millions de tonnes. Sous l’ère Lamizana, le port de San Pedro est devenu un port d’exportation, mais également d’importation et accessoirement un port de transbordement. L’explosion de ce plafond de verre est le résultat de la réactivation de la mission du port qui était à l’origine de favoriser le trafic à destination et en provenance des pays qui n’ont pas de littoral comme le Mali et la zone Est de la Guinée. Ce qui a enclenché une nouvelle ère marquée par l’accroissement sans relâche des performances du port qui passent de 1,10 million à 3,2 millions, puis de 3,8 millions, à 4 millions et 4,8 millions de tonnes pour atteindre en 2019, le record historique de 5 millions de tonnes.

Lire aussi :  Abidjan-présidentielle 2020: Charles Konan Banny revit encore cet acharnement

Le travail abattu dans la synergie d’actions a valu au port autonome de San Pedro la triple certification ISO 9001 version 2015 pour la qualité, ISO 14001 concernant les questions environnementales version 2015 et ISO 45001 version 2018 qui touchent les questions de santé et de sécurité au travail. L’entreprise a reçu la certification au code ISPS. Le port de San Pedro encore dans les habits de son 48ème anniversaire représente l’une des plus importantes infrastructures de développement de l’économie ivoirienne. Réceptionnant le prix, le directeur général  Hilaire Marcel  Lamizana a exprimé la volonté du port autonome de San-Pedro de poursuivre les efforts dans la dynamique en cours pour booster davantage la part de l’entreprise dans le développement de l’économie ivoirienne.

7ème édition du grand prix des transports-le Port de San Pedro arrache le prix de l’Autorité portuaire de la décennie son DG Hilaire Marcel Lamizana LEDEBATIVOIRIEN.NETIl a également réitéré l’engagement de l’ensemble de ses collaborateurs et du conseil d’administration à mériter la cN67onfiance dont le port est l’objet de la part des experts. «Tout sera mis en œuvre de mener à bien et dans les meilleurs délais les projets contenus dans le portefeuille de notre entreprise. C’est pourquoi nous félicitons l’ensemble des équipes qui ne ménagent aucun effort pour permettre à notre institution de jouer pleinement son rôle dans le processus du développement de la Côte d’Ivoire», a-t-il promis avant de conclure.

FORD RAYMOND GUEI

© 2021, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com