Activité gouvernementaleEconomie & FinancesPolitiqueUrgences

Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko multiplie les bons offices du gouvernement dans ce nouveau contexte d’embellie économique

hamed bakayoko et opposition et victimes des crises LEDEBATIVOIRIEN.NET

En cette nouvelle année, les Ivoiriens n’entendront pas parler de récession économique. Place donc aux actions de dégèles des relations tendues avec l’opposition pour la relance de la fraternité. Tout cela, à la demande de chef  de l’Etat Ivoirien Alassane Ouattara, dont la réélection a entraîné des troubles en Côte d’Ivoire. Mais il place la réconciliation nationale comme pilier central de sa nouvelle politique avec un monstrueux ministre dit KKB pour y parvenir.

Le Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, après sa rencontre, le 6 janvier 2021 avec les émissaires de Laurent Gbagbo en vue de préparer son retour si la volonté  y est a rencontré le 7 janvier, des  représentants de victimes de la crise postélectorale 2010-2011. Des signes et des actions au sommet avec les deux  parties?

En sortant,  de la rencontre du mercredi 6 janvier 2021 Assoa Adou, du FPI était plus que rassuré par la posture du gouvernement. «Le président Laurent Gbagbo m’a chargé d’établir le contact avec le gouvernement, donc avec le Premier Ministre, pour préparer son retour. Nous sommes déjà venus ici avec le ministre Dano Djédjé pour évoquer ce sujet. Il s’agit cette fois-ci d’examiner tout ce qui doit être mis en œuvre pour ce retour». La suite est attendue avec l’appui certainement  du ministre de la réconciliation.

Les victimes des crises ivoiriennes de 2011 dont le représentant un certain Issiaka Diaby, qui de toute sa démarche rejette le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Car, il est de notoriété public en Côte d’Ivoire reconnu pour ses prises de position en faveur d’une partie des victimes jugée  proches du RHDP. Chaque camp devra défendre ses victimes auprès du régime d’Abidjan.

Lire aussi :  Campagne :Depuis Yacolidabouo, Guikahué (dnac): «Votez massivement Ouattara pour faire honneur à Zadi Kessy»; « L’AXE TIEBISSOU-SAKASSOU, bitumé AVANT 2020 »

L’on s’image le fond de sa démarche  vers  le gouvernement. Mais Diaby Issiaka, était donc en face premier ministre Hamed Bakayoko, au nom duquel, faussement  il aurait agit en  2019 dans  une sombre affaire d’AFRICA STELL qui a défrayé la chronique.

LIRE https://news.abidjan.net/h/666737.html;

LIRE encore- https://2cminfo.net/details-article.php?id=1570

Une scabreuse affaire dans laquelle il s’est longuement défendu, pour son innocence.

Cependant, son collectif et lui disent porteurs de recommandations pour le gouvernement, portant sur la garantie de non répétition de regain de violence et de commissions de crimes de masse, la lutte contre l’impunité et une collaboration franche de l’Etat de Côte d’Ivoire avec la Cour Pénale Internationale (CPI). Mais aussi selon lui, le respect de leurs droits fondamentaux, à travers la préservation de leur dignité et leur intégration en tant que partie prenante au processus de réconciliation nationale.

Le Ministre de la Réconciliation Nationale, Bertin Konan Kouadio présent à la rencontre tout en cherchant sa place au cœur  du système gouvernemental qui lui promet une assistance et encadrement fait savoir que les préoccupations des victimes sont prises en compte et veillera à leur satisfaction.

Depuis la fin de la crise postélectorale, les victimes ont souhaité prendre leur place dans les différents processus de réconciliation nationale, de cohésion sociale et de justice. Nous sommes heureux aujourd’hui, le Premier Ministre vient de répondre favorablement à notre requête restée longtemps sans suite. C’est un grand pas vers la réconciliation et la cohésion sociale“, laisse entendre Issiaka Diaby.

C’est qu’au terme de la phase 3 du Dialogue politique du 29 décembre 2020, Hamed Bakayoko avait assuré les différents acteurs de l’engagement constant du gouvernement à œuvrer pour la décrispation et l’instauration d’un climat politique apaisé en Côte d’Ivoire. Malgré ce contexte particulièrement difficile, la Côte d’Ivoire est restée l’une des économies les plus performantes à l’échelle mondiale. Au moment où la plupart des grandes économies annonce  une récession en 2020, en raison de la pandémie du Covid-19, le taux de croissance de l’économie ivoirienne est évalué à environ 2 %.

Lire aussi :  Élections: Affi N'guessan dénonce le complot du pouvoir d’Abidjan contre le peuple gabonais

C’est ce qu’a déclaré à Abidjan, le 31 décembre 2020, le Président Alassane Ouattara, dans son message du Nouvel An. De quoi donner fière allure aux Ivoiriens en ce début du nouveau mandat avec son 1er gouvernement. Dans ce nouveau contexte d’embellie économique, chaque ivoirien de chaque couche sociale verra ses préoccupations tomber directement dans de  bonnes oreilles au sommet de  l’Etat.

H. MAKRE

© 2021, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com