Activité gouvernementaleFaits diversPolitique

Abidjan: des ressortissants de Lakota au sein de l’ONG Agonon Gohenin crient à  l’État et à Dominique Ouattara

l'ONG Agonon Gohenin de lakota LEDEBATIVOIRIEN.NET

Le samedi 9 janvier 2021 autour d’un déjeuner d’amitié et de retrouvailles des filles et fils de Lakota à Yopougon, Tchika Agnès, présidente de l’ONG ”Agonon Gohenin plus” des enfants de Lakota a annoncé la reprise des projets en cours. Agonon Gohenin plus (Levez-vous les enfants de Gohenin) a à cette occasion sollicité l’aide financière et matérielle du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ainsi que de la première dame Dominique Ouattara. Et ce,  pour la réalisation des projets en cours de l’ONG à Lakota.

La présidente de l’ONG ‘‘Agonon Gohenin plus” a réussi le pari de mobiliser les filles et fils de Lakota autour d’un déjeuner d’amitié et de retrouvailles le samedi 9 janvier 2021, afin de faire le bilan de l’année précédente et rebondir sur une bonne base avec la nouvelle. Agnès Tchika au cours de ce partage, a annoncé de grands projets de son ONG. Projets qui, selon elle pourraient avoir un impact positif sur les membres de l’ONG en particulier et sur  sa région en général.

Mais pour la réalisation des projets, l’ONG Agonon Gohenin Plus sollicite l’aide financière et matérielle du ministère de la femme de la famille et de l’enfant. ”Nous voulons faire toutes ces choses mais nous sommes limités financièrement et matériellement, nous demandons donc au ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant de nous venir en aide.

Nous voulons, que la première dame Dominique Ouattara se souvienne aussi de nous. C’est le Maman e la nation, donc de nous tous. Leurs aides nous permettront de poser plusieurs actions à l’endroit des personnes vulnérables. C’est pour cela que nous invitons nos parents à s’accepter mutuellement dans un esprit de cohésion sociale, pour que notre région soit favorable aux actions de l’État. Là où il la paix il y a le bonheur”.

Agnès Tchika annonce alors ces grands projets de l’ONG: «Nous avons décidé de nous lancer dans le vivrier et en particulier, nous voulons cultiver assez le riz pour ravitailler les marchés en riz local. Nous allons faire des champs des autres produits vivriers pour aider nos parents. Nous voulons surtout contribuer au développement de notre région pour alléger la souffrance de nos parents. Nous luttons aussi pour le bien-être des orphelins, des enfants maltraités et des femmes battues”, a souligné la présidente.

Lire aussi :  Abidjan-Conseil des Ministres: Hamed Bakayoko réaffirme la vision du président Alassane Ouattara

Dame Djaki la Vice-présidente de l’ONG a exprimé sa joie et satisfaction d’être membre de cette ONG qui lui a tout donné. ”En tout cas je remercie la présidente Agnès pour cette initiative, aujourd’hui grâce à l’ONG j’ai trouvé un homme, je le suis mariée légalement et j’ai eu mon enfant. Ici à Agonon Gohenin plus il y’a du bonheur.

J’invite donc les autres personnes à se joindre à nous” s’est-elle réjoui. Tout comme elle, les autres membres ont réclamé l’eau, l’électricité et la voirie dans les villages et contrés de Lakota. ”Agonon Gohenin” signifie: ‘‘Levez-vous les enfants de Gohenin’’ et donnez vous la main pour avancer et encore plus avec toutes les filles et fils de la Côte d’Ivoire.

HORTENSE LOUBIA KOUAME

© 2021, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com