Activité gouvernementaleEconomie & FinancesFaits diversUrgences

Ahurissant-MANKONO veut sortir ses rues du noir: mais le DG de CI-ENERGIES refuse les travaux d’éclairage public gracieux d’Hassan Fofana

crise de lumière à MANKONO DG CI ENERGIES LEDEBATIVOIRIEN.NET

 Et pourtant, le DG de CI-ENERGIES lui a exigé une lettre formelle de non-rétribution

Allez-y comprendre quelque chose à cette affaire qui empeste les rues de Mankono, au centre-nord de la Côte d’Ivoire. Hassan Fofana, opérateur économique et fils de Mankono décide de redonner gracieusement la lumière à des rues de la ville de Mankono.

Mais, après avoir donné son accord, le Directeur Général de CI-ENERGIES, Amidou Traoré, joue à “cache-cache” avec la population et celui qu’on appelle désormais dans la région du Béré “le bâtisseur”? Pourquoi refuser la lumière ? Que reproche le t du DG de CI-ENERGIES à l’initiative philanthropique de, Hassan Fofana à Mankono? Suivez!

«Monsieur le chef de l’arrondissement de la CIE de Mankono, qu’est-ce qu’il faut pour que les lampadaires des rues de mes parents qui résident dans les quartiers “Résidentiel” ou encore “quartier Béchet” et Lac (sozonibougou) soient allumés?», demande Hassan Fofana.

«Une autorisation de CI-ENERGIES pour les travaux de connexion», répond, le chef de l’arrondissement. C’est cette autorisation qui tarde à venir du Directeur Général de CI-ENERGIES, Amidou Traoré. Pourquoi? Seul le DG de CI-ENERGIES le sait. Cependant, il avait donné son accord de principe à Hassan Fofana pour l’exécution gracieuse des travaux d’éclairage public des rues  quartiers cités plus haut.

Et ce, en lui demandant de préciser formellement la non-rétribution des travaux dans une lettre adressée à l’administrateur de la société d’État en charge de la gestion de l’énergie en Côte d’Ivoire. Ce qu’il a fait.

Mais, qu’est-ce qu’il s’est passé entre temps pour que Amidou Traoré tarde à répondre à cette lettre? Pendant ce temps, des contribuables voire des abonnés de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) circulent désespérément dans l’obscurité à la merci d’éventuels délinquants.

Lire aussi :  Abidjan :L’Ambassade des Etats-Unis dote 8 projets de 75.000 dollars soit 41.250.000 FCFA millions CFA

«Tout est prêt, nous avons acheté le matériel nécessaire pour éclairer les rues des quartiers “Béchet” et “Sozonibougou” afin de sécuriser les parents. Cependant, nous attendons toujours l’autorisation de CI-ENERGIES pour achever les travaux de connexion et redonner de la lumière aux rues desdits quartiers», confie Hassan Fofana rencontré  par ledebativoirien avec l’angoisse grandissante des  populations desdits quartiers  qui  ont eu échos de  l’obstacle  à la venue de la lumière vers elles.

Difficile à comprendre l’attitude du DG de CI-ENERGIES à l’égard de l’initiative de Hassan Fofana à Mankono dans un pays en voie de développement qui attend énormément ce genre de gestes bénévoles et humanitaires de la part de ses fils pour relever le défi de l’émergence.

Sous la houlette du Ministère du Pétrole et de l’Energie, CI-ENERGIES accompagne le Gouvernement ivoirien, dans son ambition de soutenir  non seulement l’industrialisation de la Côte d’Ivoire, l’accès à l’électricité au plus grand nombre à travers notamment le PEPT (Programme Electricité Pour Tous) et le PRONER (Programme National d’Électrification Rurale). Mais aussi d’assurer la solidarité sous régionale en matière d’échanges électriques, à travers l’interconnexion avec le Mali, le Burkina et bientôt avec le Libéria, la Guinée et la Sierra Leone.

Que ce soit dans la Production, le Transport et la Distribution, les nombreux projets entrepris attestent de la volonté politique clairement affichée de faire de la Côte-d’Ivoire un géant électrique, voire le hub énergétique de l’Afrique Subsaharienne.

crise de lumière à MANKONO DG CI ENERGIES LEDEBATIVOIRIEN.NETContactés, les services protocolaires du directeur général de CI-ENERGIES promettent de faire la lumière sur cette sombre affaire de  lumière à MANKONO. «Ecoutez, seul le DG peut donner une suite  à votre  préoccupation et  nous pensons qu’il donnera des instructions  pour vous éclairer». Ledebativoirien attend donc que les lampadaires des rues des quartiers “Résidentiel”, Béchet” et Lac Sozonibougou soient allumés.

Lire aussi :  MOROKRO-VILLAGE : MORT SUSPECTE DE BEDA KANGA, NOTABLE  DANS LA REGION DE L’AGNEBY-TIASSA

H.KARA, envoyé spécial

© 2021, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com