Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

urgent-législatives 2021-Kety Soumahoro à cœur  ouvert défend les couleurs de EDS-«A Cocody, je veux représenter tous les autres Ivoiriens  au parlement»

urgent-législatives 2021-Kety Soumahoro à cœur  ouvert défend les couleurs de EDS-«A Cocody, je veux représenter tous les autres Ivoiriens  au parlement» ledebativoirien.net

Kety Soumahoro est le candidat aux législatives 2021dans la circonscription de Cocody, de la plateforme de l’opposition proche de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo actuellement à Bruxelles après son acquittement  par la Cour Pénale Internationale, Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS). Ledebativoirien.net l’a  rencontré pour en savoir sur ses motivations. Interview...

Ledebativoirien.net : que doivent  savoir nos lecteurs sur votre personne ?

Je suis Kety Soumahoro Lansiné, vice-président à “Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS). Je suis candidat de cette plateforme pour les élections législatives du 6 Mars 2021 et je pense faire bonne figure.

Merci. Pourquoi  avez-vous décidé d’être candidat ?

J’ai décidé d’être candidat parce que cela fait maintenant 40 ans que je suis dans la commune de Cocody qui constitue une circonscription électorale et cela fait aussi 30 ans que je me suis lancé en politique. Je pense que ces deux facteurs sont des éléments importants pour le fondement de ma candidature.Je suis candidat pour représenter l’ivoirien vivant dans la commune dans la circonscription de Cocody au parlement, mais aussi pour représenter tous les autres ivoiriens à l’Assemblée nationale. Voilà  pourquoi, je suis candidat.

Que représente pour vous ce scrutin ? Marque-t-il le véritable retour de l’opposition dans le jeu électoral?

Ce scrutin revêt un enjeu particulier. Après plusieurs années de boycott, EDS qui est la plateforme dont le référent politique est le Pdt Laurent Gbagbo a décidé de participer à ce scrutin pour continuer la lutte pour la démocratie en Côte d’Ivoire. Cette lutte doit aboutir à la victoire de la démocratie.

Lire aussi :  Abidjan : Ouattara aux Etats-Unis depuis  ce mercredi 20 avril

L’union qui est faite avec le PDCI et EDS nous permet de penser aujourd’hui  que ce scrutin peut donner la majorité  à l’opposition à l’Assemblée nationale. Et ce caractère particulier est suscité par l’espoir d’une victoire de l’opposition. Et nous devons gagner pour cela nous devons nous mobiliser.

Quels sont vos rapports avec les habitants de Cocody?

Comme, je l’ai dit tantôt, j’ai milité pendant 30 ans et j’ai passé 40 ans dans la commune de Cocody et ces 40 ans de vie commune avec les populations de Cocody m’ont donné le sentiment très  profond que je connaissais leurs problèmes et que je pourrais les faire porter jusqu’à l’Assemblée nationale. Avec les populations de Cocody,nous avons entrepris beaucoup de choses.Au plan politique, nous nous sommes battus pour la démocratie, nous nous sommes battus pour la souveraineté de la Côte d’Ivoire.

J’ai participé à des activités culturelles où j’ai aidé des jeunes à monter des troupes de théâtre. J’ai aidé des jeunes au plan sportif.J’ai aidé une équipe de Basket. En tout cas, avec les populations de Cocody, nous avons de très bons rapports et le moment  venu, nous en reparlerons.

Les élections sont souvent sources de conflits dans certaines circonscriptions, quel appel avez-vous à lancer aux électeurs?

Je voulais non seulement lancer un appel aux électeurs, mais également à toutes populations vivant en Côte d’Ivoire. Ce n’est pas seulement avec les élections qu’il y a la violence.La violence est devenue malheureusement permanente et récurrente.Il faut que grâce à ce scrutin, il soit mis fin à la violence. Nous avons la chance de décider pacifiquement de ce que sera la coloration de l’Assemblée nationale.

Lire aussi :  Abidjan-religion-grande conférence: l’Abbé SAM Théodore dévoilera les mystères de ‘‘La vie dans l’au-delà’’

L’opposition  qui a intérêt à ce que ce  scrutin se déroule dans de bonnes conditions, l’opposition qui a intérêt à gagner ne doit pas  être soupçonnée de susciter la violence. Aux militants de EDS, je leur demande de se motiver, de se rassembler et de participer massivement aux élections. Le retour de EDS aux élections doit être l’occasion de démontrer que l’opposition est majoritaire. Cela doit relever le taux de participation. J’appelle tout le monde à une attitude civique et citoyenne. Car les ivoiriens ont trop souffert de la violence.

Par FORD RAYMOND GUEI

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com