LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

temoignage pour hamed bakayoko ledebativoirien.net

Deuil national-l’hommage au défunt continue: «Le  Premier ministre Hamed Bakayoko était un ami du monde agricole » Dr Cissé Sidiki

La cérémonie des sacrifices du septième jour, le 21 mars 2021 à la mairie d’Abobo (District d’Abidjan), pour obtenir l’agrément divin a eu lieu en faveur du défunt  Hamed Bakayoko, décédé, le 10 mars dernier à Fribourg (Allemagne). Inhumé le 19 mars à Séguéla, il a eu droit à un hommage national, le 17 mars, puis élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre national.  Des témoignages affluent sur le compte du disparu, parmi lesquels, celui de Dr Cissé Sidiki, directeur général de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural(Anader), rencontré dans cette foulée par, ledebativoirien.net.

L’acteur dans la recherche agricole en Côte d’Ivoire a exprimé ses sentiments de tristesse suite au décès brutal du Premier ministre Hamed Bakayoko qui s’est entièrement consacré à l’Etat de Côte d’Ivoire. «Nos sentiments sont des sentiments de tristesse, car la Côte d’Ivoire pleure un fils illustre qui s’est mis au service de l’Etat aux côtés de son père le Président Alassane Ouattara, un exemple de loyauté et un exemple de don de soi. Nous pensons que tout ce qu’il a voulu transmettre à la postérité comme valeurs sera traduit en actions par la nouvelle génération».

Pour  lui, Hamed Bakayoko a été également un grand ami et soutien au monde agricole par sa réaction dès la survenue du  Covid-19. «Dès la survenue de la pandémie, il a été l’un des premiers à refuser que le Covid-19 empêche le monde paysan de travailler. C’est pourquoi un vaste programme a été élaboré pour permettre au monde  rural de travailler pour approvisionner les marchés ivoiriens. Et c’est ce vaste programme qui a été implanté sur le terrain pour ne pas qu’il y ait pénurie de produits alimentaires».

Lire aussi :  Côte d’Ivoire :Le Congrès National populaire prépare une grande sortie depuis Tiassalé

La mise en œuvre de la politique agricole du président de la République par le Premier ministre Hamed Bakayoko a permis la préservation de l’appareil de production agricole, ce qui a permis également d’assurer la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire. «La Côte d’Ivoire a est l’un des rares pays à anticiper sur les effets du covid-19 par un plan de riposte qui a permis de renforcer la sécurité alimentaire. C’est pourquoi, malgré le Covid-19, les marchés locaux ont été régulièrement approvisionnés.

Tout cela grâce à la bonne mise en œuvre de la politique agricole par le Premier ministre Hamed Bakayoko qui,il faut l’avouer a beaucoup apporté au  monde agricole pendant cette période de crise sanitaire», a-t-il précisé. Décédé à l’âge de 56 ans des suites d’un cancer, Hamed Bakayoko a été nommé Premier Ministre le 30 juillet 2020. Il était aussi maire de la commune d’Abobo depuis octobre 2018.

Ford Raymond Guei

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com