LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

urgent-PDCI: combattu, Maurice Kakou Guikahué arrache une énorme victoire avec la célébration des 75 ans d’existence du parti de Bédié LEDEBATIVOIRIEN.NET

urgent-PDCI: combattu, Maurice Kakou Guikahué arrache une autre énorme  victoire  avec les 75 ans d’existence du parti de Bédié

Pour la génération actuelle, n’ayant pas connu, celle des  pères fondateurs du parti septuagénaire (Houphouët-Boigny, Yacé Grégoire et autres), un nom revient dans les esprits au-delà des autres pour le combat du maintien des idéaux et de  l’idéologie du PDCI-RDA. Sans conteste, il s’agit du député, Maurice Kacou Guikahué. Il est perçu comme une menace  parce qu’empêchant, anciens loups et jeunes loups de dévorer et de se dévorer entre eux.

Un Rempart vous avez dit  pour  le président Henri Konan Bédié !

GUIKAHUE ET BEDIE TRAVAILLENT
BEDIET ET GUIKAHUE

Ambiance de fête au siège de la vieille formation  politique en Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA. Il se prépare à célébrer ses 75 ans d’existence, dont les festivités démarrent, ce vendredi 9 avril, pour  connaitre le pique samedi 10 avril. Ce sera pour les militants de rendre Hommage au président du parti, Henri Konan Bédié qui a maintenu, le PDCI, comme le parti des Houphouëtistes face  à la tempête du RDR forçant la fusion de tous ses compagnons dans l’adversité face  au parti politique de Laurent Gbagbo, en unique force devant  aboutir à mettre sous silence, les autres leaders au profit du seul président du parti unique, le RHDP.

Rude a été le combat de la résistance face  à la force que représente le RDR qui se camouffle sous l’habit du Rassemblement  des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix. Le président Henri Konan Bédié, ancien dirigeant de la Côte d’Ivoire au plus haut niveau pris dans les griffes du régime, n’a eu la vie sauve de son parti que, par la présence à ses côtés d’un homme. Un homme que lui Bédié aura soutenu dans son combat contre la rage dévastatrice du RDR commué en RHDP. Visant clairement à réduire au silence, la parole de ses alliés d’hier.

Lire aussi :  ABIDJAN-TRAGIQUE: ATTENTION! SORO,  DÉSIRÉ TAGRO ET BICTOGO SE CRACHAIENT DANS LA BOUCHE;RÉVÉLATIONS
confiance renouvelée à Guikahué

Maurice Kacou Guikahué, n’aurait pas réussi la résistance face au RDR de voir disparaître le PDCI-RDA, si le président  Bédié ne lui renouvelait pas, sans cesse, sa confiance en le maintenant au poste de N°2 du PDCI-RDA, devant des discours claniques, menaçant et à donner le vertige. Une posture du président Bédié, du coup freine l’ardeur de tous ceux qui, au sein du parti de Félix Houphouët-Boigny, voulait la peau de celui qui est malgré l’adversité, désigné, à juste titre ‘’commandant courage’’. Combattu sans raison légitime.

‘‘le commandant courage’’ donne  une leçon de vie

Mais,  combattu simplement  par le refus de reconnaissance de sa force intérieure qui sauva le PDCI. Tous les observateurs de la récente vie  sociopolitique en Côte d’Ivoire auront vu sa résistance face  aux pontes du RDR. Tout y est passé : menaces, tentative de corruption assortie de propositions indécentes. Il lui aura fallu une force de caractère surtout intérieure pour faire face à cet ouragan dévastateur du pouvoir, décapitant tout au passage. Adversaires et alliés, prenant diverses destinations et connaissant diverses fortunes: ou pour se voir craindre à l’exil, ou mis au cachot.

PDCI GAGNOA

La belle aventure de la coalition contre le régime de la refondation, née en France aux lendemains de la rébellion de  2002 sous le contrôle de Jacques Chirac et de Dominique De Villepin, a volé en éclats, du fait de l’épais désir de conservation  à tous les prix des avantages liés sans conteste au pouvoir d’un groupe.

Et la prison, Maurice Kacou Guikahué la  connaîtra pour son refus de plier l’échine face  à la machine du RHDP. Cet  ancien Président de la Commission Ethique de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan et actuel Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA, poste qu’il occupe, depuis le 12ème  Congrès, 2013, a vu sa famille vivre les frissons de son arrestation, lorsqu’il est placé sous mandat dépôt, le 3 novembre, puis déféré à la MACA, le vendredi 6 novembre 2020. Arrestation intervenue au lendemain de l’annonce de la mise en place du «Conseil national de transition» par l’opposition ivoirienne. Maurice Kakou Guikahué, vu comme la voix du chef de file de  l’opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire–Inculpations de Chérif Ousmane et de Loss : Comment Ouattara veut «rouler» la CPI

Difficilement de saisir cette double attaque dont il sera victime. A l’extérieur, il est foudroyé par le RHDP. De l’intérieur il est sous les coups de foudre de  militants dits, de la jeune génération. Les coups partent de toutes parts et de tous côtés. Il les encaisse. Et il résiste. Il aura la confiance intacte du président Bédié face aux adversaires internes. Ce qui lui permet de résister à l’adversité externe.

Si cet homme, Maurice Kacou Guikahué n’avait pas été là, depuis  1999, que serait, aujourd’hui, le PDCI-RDA  à ses  75  ans d’existence ? Certainement son identité naturelle aurait disparu au profit du parti d’Alassane Ouattara, ancien confident de Konan Bédié. Ayant pris la tête du parti unique dit d’houphouëtistes le RHDP, il aurait été la vedette à ce 75ème du PDCI-RDA, Bédié dans son ombre.

Pour l’occasion, celui qui est toujours le Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, parti fondé le 9 avril 1946, par Houphouët-Boigny et ses compagnons, Maurice Kakou Guikahué, estime que célébrer Henri Konan Bédié est le juste retour de ce qu’il aura donné à son parti. «C’est parce qu’il tient la barre, malgré les difficultés traversées les mutations, et les soubresauts au sein du PDCI. C’est pour cette raison que nous avons décidé que le pagne des 75 ans sera le pagne de l’investiture du Président Henri Konan Bédié. Les pagnes qu’on avait sortis pour battre campagne. On n’a pas battu campagne. Donc, il faut qu’on profite de l’occasion des 75 ans pour arborer ce pagne-là. Donc, les 6 mois qui viennent, que ce soit le 9 ou le 10 avril, à la conférence inaugurale, dans les séminaires, nous demandons à tous les militants de se procurer les pagnes de l’investiture du président Bédié pour fêter les 75 ans du Pdci-Rda».

Lire aussi :  ABIDJAN:LA FESCI DÉNONCE L'ESCROQUERIE SOUS KANDIA CAMARA ET EXPLIQUE LA RAGE  MEURTRIÈRE DE L’ARMEE SUR AU CAMPUS DE COCODY

C’est en toute fierté et sérénité que Maurice Kacou Guikahué aborde le 75ème anniversaire de son parti, le PDCI-RDA sous le thème : ‘‘PDCI RDA: cap sur le centenaire, 2046’’. Tout démarre, ce le 9 avril 2011 par la prière à la grande mosquée de la riviera à 12 heures. Puis, le samedi  10 avril, la cérémonie de lancement au siège à Cocody  à partir de 9h. Suivie à de la messe à l‘ église Saint Jean de Cocody à 10 heures, dimanche 11 avril.

Il est le délégué Départemental du PDCI-RDA de Gagnoa. Maurice Kacou Guikahué est élu député. Par lui, le PDCI aura vécu et survécu à la tempête RHDP. Un engagement total pour la défense des libertés démocratiques, avec  la protection de l’héritage de Félix Houphouët-Boigny, le PDCI-RDA. Le 75ème anniversaire  offre une tribune aux jeunes loups de se rapprocher des anciens, en vue de se voir fortifier.

Hervé Makre ledebativoirien,.netHERVE MAKRE

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com