LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

santé :voici pourquoi la Fondation Kablan sollicite l’aide des bonnes volontés pour l’épanouissement de l’enfant autiste :

La Fondation Kablan Joseph pour l’Autisme en Afrique a organisé ce samedi 10 Avril 2021 à la mission évangélique,” la Source” de Treichville, la journée de l’enfant Autiste avec le soutien de ses partenaires. L’autisme est un  grave  trouble du développement qui réduit la capacité à communiquer et à interagir. Les troubles du spectre de l’autisme ont une incidence sur le système nerveux. Le traitement pour aider le patient est encore chose rare en Afrique.

C’est pourquoi, la Fondation créée par Kablan David s’est donné pour principales missions de sensibiliser et informer sur le spectre autistique en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays d’Afrique. La Fondation selon son président est une organisation non gouvernementale (ONG) qui œuvre depuis plusieurs années  dans le social. «  Notre combat aujourd’hui est celui de pouvoir améliorer les conditions de vie des enfants et adultes atteints d’autisme. La création de cette ONG part de mon histoire personnelle,car  moi-même père d’un enfant autiste de 11 ans », a-t-il avoué.

La principale ambition de cette fondation est la construction d’un centre d’accueil,de suivi et d’insertion des Autistes sur une superficie de 20.000m2 à Ahoue, dans la banlieue abidjanaise. Ce centre comprendra un institut médical, une école spécialisée pour Autiste, un air de jeux, un centre d’hébergement, un centre de formation, un gymnase et une piscine. C’est pourquoi, le président de la Fondation Kablan lance un vibrant appel aux autorités gouvernementales  et à toute personne de bonne volonté à aider  à la réalisation de ce vaste et important projet.

Lire aussi :  COTE D’IVOIRE : LE MOUVEMENT HORIZON RHDP A L’ASSAUT DE L’INTERNATIONAL

Présent à cette journée, le professeur Koia Martial Kouame, directeur de l’Institut de Linguistique Appliquée à l’Université FHB a dit que le traitement repose sur la thérapie, car une détection précoce ainsi que des thérapies comportementales, éducatives et familiales peuvent réduire les symptômes et favoriser le développement et l’apprentissage. Quant à Dr Bissouma Anna, psychopédagogue a à l’Institut national de la Santé publique (Insp), elle a ajouté que l’enfant Autiste a toujours besoin du suivi familial. Soulignons que la fondation Kablan Joseph est  un réseau de professionnels notamment des pédopsychiatres, des neurologues, des médecins, des orthophonistes et des linguistes cliniciens.

FORD RAYMOND GUEI

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com