LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

deputé zamblé élue la jeune deputé ledebativoirien.net

Député à 26 ans: élue face au candidat RHDP, Naya Jarvis affiche de fortes ambitions

”J’ai relevé le défi. Maintenant, nous devons ensemble réfléchir sur les mécanismes au sein du parti (RHDP) pour le choix des candidats. Nous devons également voir comment légiférer sur le phénomène des indépendants”

«Je m’engage pour l’autonomisation de la femme et la promotion des jeunes »

Femme charismatique et autonome, à 26 ans, une jeune ivoirienne, Naya Jarvis Zamblé est parmi les femmes leaders et femmes de décisions. Face au candidat du RHDP, choix de son parti aux législatives du 6 mars 2021, elle a relevé le défi avec sa victoire. Fraîchement élue député de Gohitafla dans la région de la Marahoué, Naya Jarvis Zamblé s’engage pour l’autonomisation de la femme, la promotion des jeunes, à lutter contre le chômage. Elle souhaite repositionner la culture numérique en Côte d’Ivoire. La première dame Dominique Ouattara est son idole.

La jeune femme, membre du RHDP et député de Gohitafla qui s’est présentée en indépendant, affirme ne pas être rancunière pour le choix de candidat porté sur une autre personne. Même si pour elle, son parti n’était pas convaincu de ses atouts, elle pense que c’était une mise à l’épreuve. Elle a voulu prouver sa compétence et sa conviction afin d’assumer son ambition d’aider les femmes et la jeunesse. Naya Jarvis Zamblé s’engage alors dans la course aux législatives et elle a relevé le défi avec sa victoire écrasante. Dans plusieurs médias, elle exprime sa fierté et satisfaction, non sans réitérer sa gratitude à son parti le RHDP.

«Le parti avait peut-être besoin que je fasse mes preuves. Je n’ai peut-être pas assez convaincu le comité de sélection des candidats. Je comprends. Le Rhdp voulait gagner et il a choisi le candidat qui semblait le mieux placé. Puisque la loi permettait que je sois candidate, j’ai estimé que je pouvais le faire pour demander le suffrage des populations. J’ai relevé le défi. Maintenant, nous devons ensemble réfléchir sur les mécanismes au sein du parti pour le choix des candidats. Nous devons également voir comment légiférer sur le phénomène des indépendants, et sur la transhumance politique. Je reste disponible pour mener les débats à ce sujet.»

A en croire, la plus jeune député du parlement  ivoirien, son engagement pour sa formation politique reste intacte. Elle ne songe pas trahir la confiance placée en elle. Pour ce faire, l’opératrice économique a remis librement sa victoire à son parti. «Nous ne trahirons pas la confiance qui a été placée en nous, même en revenant dans notre parti, le Rhdp», a-t-elle rassuré.

Lire aussi :  Visite de Ouattara: "Non ! Guillaume Soro n'a aucune trace dans le Hambol» Koné Némin Augustin

Fascinée par Dominique Ouattara pour son aide aux plus démunis, elle souhaite en faire de même. La détentrice de structures événementielles, d‘activités génératrices de revenus et de fermes, souhaite être à la hauteur des attentes des populations. Depuis plusieurs années Jarvis Zamblé contribue au bien-être social en faisant des dons aux populations. L’autonomisation de la femme et la promotion de la jeunesse sont au centre de ses objectifs à atteindre.

«J’ai des projets d’actions pour la promotion des jeunes, pour la lutte contre le chômage, pour les jeunes filles, pour le renforcement de la culture numérique dans notre pays. Je reste fascinée par l’engagement de la Première Dame, Madame Dominique Ouattara en faveur des démunis, des enfants.

Nous allons faire des propositions de loi dans ce sens. Nous allons en notre qualité de députée, apporter notre modeste contribution et faire entendre la voix des jeunes de Côte d’Ivoire.» La nation ivoirienne suit les pas de sa plus jeune députée, en 2021, Naya Jarvis Zamblé, après Séa Honoré dans  les années  1990.

Hortense Loubia Kouame

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com