LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

coopérative de femmes ledebativoirien.net

Abidjan-plus de 46 unions de femmes vivrières fondent une Mutuelle: Esther Goore Lou investit Jocelyne Zaah Lou présidente de Yopougon

Nous avons un défi majeur à relever, la modernisation du secteur vivrier et l’intégration de la jeune fille dans la vie active, une femme a de la valeur lorsqu’elle soutient son homme…”

Plusieurs femmes commerçantes de la Côte d’Ivoire ainsi que 46 unions de femmes vivrières des marchés d’Abidjan ont décidé de fédérer en mutuelle afin de se repositionner avec la modernisation de leur secteur. Esther Goore Lou, Présidente Nationale de la Mutuelle Générale des Acteurs du Vivrier de Côte d’Ivoire MUGAVI-CI lutte pour l’autonomisation de la femme et l’intégration des filles dans la vie activité. Une  cérémonie d’investiture de la présidente de Yopougon, Zaah Lou Golenan Jocelyne, à la mairie de Yopougon a consacré cette initiative, mardi 20 avril 2021.

 

Cette cérémonie tourne autour de ”promouvoir le bien être des acteurs de vivriers”. Les femmes vivrières sont venues de plusieurs marchés d’Abidjan pour répondre massivement à l’appel de leur présidente nationale Goore Lou Florence Esther. Zaah Lou Golenan Jocelyne, la toute nouvelle présidente locale de Yopougon a été chaleureusement investie. Le Ministre Gilbert Kafana Koné est le parrain de ladite mutuelle. D’entrée, le coordonnateur de MUGAVI-CI, Daye Olivier Claver a présenté les objectifs et les perspectives de la mutuelle. Ieur lutte tourne autour de l’Assurance santé prospérité (ASP), la bancarisation et financement (Fodev), la production, la transformation et la commercialisation, le transport, la consommation, la formation (l’alphabétisation fonctionnelle de base et la formation de l’Assistant Technicien Agricole Certifié), la mécanisation, motorisation et modernisation. Il a rappelé que leur mutuelle s’inspire de la mutuelle de Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire-Fonction Publique: Les concours administratifs lancés sur fond de menaces des fraudeurs

‘Si  l’État mutualise les fonctionnaires pour assurer leur  bien être, pourquoi pas les acteurs de vivriers. Nous devons agir pour un lendemain meilleur. Ces objectifs sont une opportunité pour les acteurs de vivriers de Côte d’Ivoire, c’est un moyen de développement pour le secteur. MUGAVI-CI s’inspire de MUGFCI, ensemble nous irons plus loin”, promet-il. Les projets de MUGAVI-CI sont, la mise en route d’un véhicule qui permettra aux acteurs d’avoir facilement accès aux produits afin d’améliorer le prix des denrées alimentaires, la construction des écoles, des hôpitaux, des logements.

Et bien d’autres plus encore : ‘‘Le voyage permettra aux acteurs d’embrasser un mixage d’activités pour découvrir d’autres expériences”, ajoute-t-il. La présidente nationale est émue et heureuse pour la réussite et la forte mobilisation des femmes vivrières. L’engagement de Esther Goore Lou Florence est pour l’intégration de la jeune fille dans la vie active et surtout l’autonomisation de la femme. ”C’est pour cela nous invitons les commerçants en général et particulier les femmes vivrières à adhérer à la mutuelle. Nous entamons très bientôt une tournée de sensibilisation à travers tout le pays pour implanter la mutuelle un peu partout en Côte d’Ivoire. Toutes les filles qui se trouvent encore dans les rues, nous leur demandons de rentrer à la maison et de s’investir dans le vivrier, la terre ne trahit pas, les femmes ne doivent plus attendre d’un homme, la femme doit être autonome, elle n’a de la valeur que lorsqu’elle peut se prendre en charge et soutenir son homme. C’est le but de notre combat’, a-t-elle indiqué.

Lire aussi :  Coopération sino-africaine: pourquoi Mohamed IV accueille ce mardi 6 mars la Conférence internationale

Le représentant du ministre Gilbert Kafana Koné a rassuré que la mairie de Yopougon est prête à faire chemin avec les acteurs du vivrier. C’est pour cela,  a révélé Kakou Fulbert Troisième adjoint au maire de Yopougon, un marché est prévu en faveur des acteurs du vivrier. ”Il s’agit d’un marché de gros, de demi gros et de détails qui sera installé à Gesco qui pourrait faciliter l’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires. C’est  le plus gros marché de l’Afrique de l’ouest, nous comptons sur vous pour vous approprier de ce projet que la mairie vous offre. L’autonomisation de la femme est une des préoccupations du président de la République Alassane Ouattara, le conseil municipal de Yopougon vous félicite pour vos actions et vous encourage à continuer sur cette lancée. Le ministre vous demande donc d’œuvrer toujours à ces côtes”, a-t-il promis.

Pour la présidente du comité d’organisation Olga Ballo, il est important pour les acteurs du secteur vivrier de se mutualiser pour faire face à leurs difficultés. ”Aujourd’hui nous luttons pour la mécanisation, la motorisation et la modernisation du secteur, avec ces objectifs nous seront capables de produire des hectares sans utiliser la daba ni la machette. Avec les efforts que nous fournissons jours et nuits, nous serons plus aisées,  avec l’assurance vie,  nous pouvons laisser un toit  en héritage à nos enfants, cela nous permettra aussi de savourer le fruit de nos efforts et de savoir que les consommateurs sont satisfaits de nos produits. Mais toujours on parle de l’autonomisation de la femme, qu’en est-il de la jeune fille ? La jeune fille doit suivre la trace de la femme autonome pour assurer son bien être”.

Lire aussi :  ABIDJAN: LES CADRES DE  L’ADMINISTRATION COMPTABLE DU TRÉSOR PUBLIC INSTRUITS A LA BONNE GOUVERNANCE

La toute nouvelle investie quant à elle a remercié la présidente et les femmes qui ont placé leur confiance en elle. Zaah Lou Golenan Jocelyne promet d’être à la hauteur de ces tâches et honorer la confiance à lui témoigner :”Je remercie toutes mes sœurs ainsi que notre présidente nationale. Je lance un appel à toutes celles et à ceux qui ont la faculté et la santé pour travailler, à ne  plus hésiter de se joindre à nous, ça y va de leur bien être. J’invite aussi les mutualistes vivriers de Yopougon à se mettre au travail pour relever le défi à nous assigner ». L’artiste Bi Zegue de Gonan, a chanté pour ”l’union et la fraternité dans l’entrepreneuriat ”, à l’occasion.

Hortense Loubia Kouame

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com