LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

ministère de la femme et de l'enfant ledebativoirien.net

Côte d’Ivoire: le défi que  Touré Nasseneba veut relever avec  le  ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant 

Concrétiser les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire. Faire du  respect des droits de l’enfant une priorité.  Que faire face aux énormes difficultés des familles ivoiriennes en évolution, mais relativement pauvres,  une situation qui en gendre des difficultés pour garantir leurs droits. Nommée le 6 Avril 2021 dans l’équipe gouvernementale du premier ministre Achi Patrick Gérôme, Touré Nasseneba et auréolée  d’un parcours illustratif de la femme en évolution et réussie, elle devrait faire face à cette ambivalence sociale, de la famille  ivoirienne.

Après les études primaires et secondaires dans cette ville, elle part aux USA à 19 ans pour  poursuivre ses études, Ingénieur NTIC, Bachelor en Business International toujours  au pays de l’oncle Sam, elle embrasse une carrière professionnelle riche qui lui vaut de nombreuses expériences.  De Comsat, une des plus grandes maisons de communication de la Côte ouest-américaine spécialisée dans la téléphonie mobile et l’Internet, elle entre en 2003 à la Banque mondiale, département transports et infrastructures puis au département  Achats et Approvisionnement, en passant par le service Archivage électronique où Nasseneba fait montre de toutes ses qualités professionnelles de 2003 à 2006 dans cette auguste institution bancaire internationale. De retour au pays, après 18 années passées  aux USA, elle travaille dans le milieu de la Communication où elle est repérée par le ministre Hamed Bakayoko alors en charge des NTIC.

 Elle sera conseillère  avant d’entrer à la primature comme conseillère technique chargée des NTIC du premier ministre Guillaume Soro. Ambitieuse et surtout engagée, son expérience politique acquise aux Etats-Unis va l’emmener à briguer en avril 2013 un mandat électoral. Elle devient donc la première femme maire de la commune d’Odienné et 4evice-présidente de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI). Dans cette entité territoriale décentralisée de plus de 50 mille habitants, elle initie des projets, crée des opportunités  d’emplois pour  les jeunes et investit dans l’autonomisation de la femme.

Lire aussi :  Média: Le ministère de l’Industrie et des mines prépare un partenariat avec l’UPL-CI

Musulmane pratiquante, elle agit auprès de la communauté et s’active dans l’humanitaire. Elle a procédé à la réhabilitation de la plus grande mosquée de la ville d’Odienné et a assisté les populations en difficultés à travers la Fondation Faso-Kanou. Par ailleurs désignée marraine de la Fondation Children of Africa, Touré Nasseneba est très active dans le domaine de la santé, de l’éducation et le bien-être des populations. En  2014, elle obtient du président de la République Alassane Ouattara, le prix d’excellence du meilleur maire de Côte d’Ivoire, après seulement deux ans de gestion communale.

La nouvelle Ministre de la Femme, de la Famille  et de l’Enfant est officier de l’ordre national (2014), commandeur dans l’ordre de l’éducation nationale, Prix de meilleur artisan de développement 2015 par le collectif des artisans de Côte d’Ivoire. Après avoir pris fonction, elle a exprimé sa reconnaissance au président de la République pour la confiance placée en sa personne  et s’engage à relever le défi.

FROD GUEI RAYMOND

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com