LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Délestage électrique en Côte d'Ivoire-Flambée des prix-les ivoiriens  au bord de l'étouffement: les cimentiers se frottent les mains, le ministère du commerce veut-il réellement comprendre les augmentations des prix ? ledebativoirien.net

Délestage électrique en Côte d’Ivoire-Flambée des prix-les ivoiriens  au bord de l’étouffement: les cimentiers se frottent les mains, le ministère du commerce veut-il réellement comprendre les augmentations des prix ?

Depuis samedi 1er  mai 2021, le prix du ciment a subi une augmentation en Côte d’Ivoire. Les cimentiers évoquent des raisons liées à l’augmentation des prix des matières premières, les difficultés d’approvisionnement et le délestage électronique. Notre rédaction ledebativoirien.net, après avoir reçu la copie d’une note d’information adressée aux distributeurs de la société Prestige Ciment Côte d’Ivoire, a décidé d’écouter les services du ministère du commerce et de ceux de l’entreprise Prestige Ciment Côte d’Ivoire sur l’augmentation du prix de la tonne de ciment.

«Afin de garantir le bon fonctionnement de notre société et de continuer à vous fournir des produits de haute qualité, nous avons décidé, après plusieurs analyses, que le prix du ciment subira une augmentation à partir du 1er mai 2021 à tous les clients. Par conséquent, tous les produits livrés aux distributeurs à partir du 1er mai 2021 seront augmentés de 7000 FCFA/ tonnes» a signifié la société Prestige Ciment Côte d’Ivoire au ministère du commerce ivoirien et à ses distributeurs agréés.

Une information qui provoqué un tollé dans l’opinion publique en Côte d’Ivoire. depuis le début du mois de mai 2021. Aujourd’hui, le prix de la tonne de ciment dans l’ensemble est passé de 70.000F CFA à 100. 000FCFA. Le ministère du commerce cherche à comprendre les raisons qui motivent une telle hausse de prix du ciment à la société Prestige Ciment Côte d’Ivoire et même chez les autres cimentiers du pays. «Nous allons investiguer comme vous (ledebativoirien.net, NDLR) pour savoir les raisons qui ont poussé cette entreprise à augmenter le prix à la tonne de son ciment. S’il s’avère que ces raisons ne sont pas justifiées alors le gouvernement avisera» rassure la Sous-direction de la surveillance des prix et de la lutte contre la vie chère du ministère du commerce.

Lire aussi :  Assurance: pourquoi le groupe marocain  Saham a cédé son pôle assurances au géant sud-africain Sanlam

La société Prestige Ciment de Côte d’Ivoire propriétaire de la marque «GUEPARD CIMENT» pour le moment soutient sa décision par «des différentes augmentations récentes telles que les prix internationaux d’importation des matières premières, les frais d’expéditions et les frais de déchargements de ces matières, aussi au vu de la situation des coupures électriques que nous subissons actuellement», a-t-elle argué dans la note d’informations du 30 avril 2021. Par conséquent, pour les opérateurs économiques de ce secteur d’activités, le coût de production globale du ciment est devenu très élevé. Ils font face présentement à d’énormes pressions financières.

La Côte d’Ivoire est inscrite dans un système d’économie libérale. Ainsi, les entreprises peuvent par moment augmenter le prix de leurs produits en présentant des motifs raisonnables au gouvernement via le ministère du commerce. Dans ce contexte, les ivoiriens ne devraient pas trop compter sur le gouvernement pour intimer l’ordre aux opérateurs économiques de revoir à la baisse le prix de leurs produits manufacturés.

Mais en attendant  le délestage électrique en Côte d’Ivoire, fait la bonne affaire de la flambée des prix et là, les ivoiriens  sont presqu’au bord de l’étouffement. Devant  une  impuissance totale de l’Etat ivoirien, non, du gouvernement.

H.KARA

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com