LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

maracana ledebativoirien.net

Maracana Ivoirien : grand hommage aux membres disparus

Le complexe sportif Jesse Jackson de Yopougon a servi de cadre le samedi 15 Mai 2021 à la cérémonie d’hommage aux cinq(5) membres de la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées (Fimada) trop tôt disparus. En effet, en présence de Danho Paulin Claude, ministre de la Promotion des Sports et du Développement de l’Economie sportive, cette fédération sous la houlette de son président, le Commentaire Bleu Loan Charlemagne a rendu un vibrant hommage à ses valeureux membres et athlètes décédés les 20 et 26 Mars et 15 Avril 2021. Ils méritent amplement cet hommage pour avoir œuvré pendant à la promotion de cette discipline en Côte d’Ivoire. Il s’agit de Kouamé Alexandre, Dr Gbocho Edgard, Bouabi Djebi Aimé et Agbohoun Joseph Arthur et N’Zue Gervais.

Les quatre (4) premiers cités ont perdu la vie dans un accident de circulation et Nzue Gervais, lui, a été lâchement assassiné dans l’escalier de son immeuble à Assonvon (Yopougon) le 15 Avril 2021. Au cours de cette cérémonie, Kouame Alexandre dit presi Alex et N’Zue Gervais dit bigmanadja ont été élevés aux grades de chevalier dans l’ordre du mérite sportif ivoirien à titre posthume par le ministre de la Promotion des Sports et du développement de l’Economie Sportive. Remettant les médailles aux familles respectives, le ministre Danho Paulin Claude a eu les mots justes pour les consoler.

«Au sport, nous célébrons la vie, mais Dieu a prévu l’autre facette qui est la tristesse,la mort. Cette cérémonie organisée à leur honneur montre combien de fois, ils se sont investis pour la promotion de ce sport », a-t-il expliqué avant de faire don d’un million aux familles des disparus. Quant au Commissaire Bleu Loan Charlemagne, président de la Fimada, il a exprimé sa profonde gratitude au ministre des sports pour la décoration de ces valeureux sportifs. «Au maracana, nous sommes plus de six millions de pratiquants en Côte d’Ivoire, trois mille licenciés pour 318 clubs. Nous avons décidé de rendre hommage à nos frères disparus pour montrer à leurs familles qu’ils ont fait œuvre utile en se mettant à notre disposition pour la promotion de cette discipline en Côte d’Ivoire et dans le monde.

Nous leur rassurons de notre soutien et que nous serons à leurs côtés. Celui qui a pris de son temps précieux pour l’installation d’une bâche, pour l’hébergement des délégations sœurs pendant les compétitions a droit à ces honneurs même si c’est à titre posthume », a-t-il précisé avant remettre symboliquement des enveloppes aux représentants des défunts. Cette cérémonie d’hommage qui a enregistré la présence du ministre d’Etat, Albert Mabri Toikeusse, président du club ATM a pris fin par la remise des drapeaux de la FIMADA aux différentes familles. Il faut préciser qu’une autre cérémonie de distinction en l’honneur des trois autres sera organisée ultérieurement.

Lire aussi :  Relations Washington-Abidjan:Les anciens bénéficiaires des programmes d’échanges constituent le maillon

Ford Raymond Guei

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com