LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

M. KOUASSI Mathias DGA en charge du pôle Distribution et Commercialisation de la CIE clarife CIE ledebativoirien.net

Bilan du rationnement  d’électricité en Côte d‘Ivoire: “La CIE réajuste le planning et s’excuse auprès des clients”-KOUASSI Mathias, DGA pôle Distribution et Commercialisation

La Compagnie Ivoirienne d’électricité a procédé à la mise en œuvre, depuis le 10 mai 2021, du programme de rationnement de la fourniture de l’électricité. Ce jeudi 20 mai, le Directeur Général Adjoint en charge du pôle Distribution et Commercialisation de la CIE, M. KOUASSI Mathias, dans  une déclaration presse fait un bilan des deux semaines après l’application dudit rationnement à la suite des instructions données par le Ministre des Mines, du pétrole et de l’Energie, relativement à la perturbation de  la fourniture de l’électricité sur l’étendue du territoire ivoirien.

 «Quel bilan faisons-nous des deux premières semaines du programme de rationnement?»

A cette interrogation posée par le DGA en charge du pôle Distribution et Commercialisation de la CIE, M. KOUASSI Mathias,  il expliqu’en situation normale d’exploitation, la Compagnie Ivoirienne d’électricité ayant plusieurs producteurs d’énergie avec plusieurs unités de production, l’indisponibilité temporaire d’une unité de production est automatiquement compensée par d’autres unités de production.

Cependant, précise-t-il: «Dans le cas présent où les marges de manœuvres sont faibles, toute indisponibilité temporaire ne peut être absorbée. Ce déficit temporaire de production va donc impacter ainsi le client qui subit directement une interruption de la fourniture d’électricité. Et donc dans ces conditions, la tenue du programme de rationnement est fortement dépendante de la disponibilité des capacités de production de ces unités. Dans la mise en œuvre du programme de rationnement, cette logique s’est confirmée :

CIE LEDEBATIVOIRIEN.NETPendant la semaine du 10 au 16 mai, aucun aléa majeur n’a été enregistré. Cela nous a permis d’éviter de rationner la fourniture d’électricité pendant 4 jours sur les 7 jours de la semaine. Aussi les créneaux horaires ont été respectés et même réduits dans certains cas. A l’inverse, sur la deuxième semaine en cours, du 17 au 23 mai, nous faisons face à des indisponibilités sur des ouvrages de production entrainant des déficits supplémentaires, qui ne nous permettent pas de tenir tout le temps les créneaux horaires fixés. C’est entre autre ce qui explique que des zones sont touchées par des interruptions de la fourniture d’électricité alors qu’elles ne sont pas planifiées ou que des créneaux horaires sont quelques fois prolongés au-delà des 6 heures prévues».

Lire aussi :  L’effrayante réaction de Nabagné Koné Bruno, après l’effondrement d'un immeuble à Abidjan

Et d’en citer par exemple, le cas d’une indisponibilité enregistrée mercredi 19 mai, vers 10h qui n’a pas permis de réalimenter les clients qui devaient l’être à midi conformément au planning de rationnement. Poursuivant, le Directeur Général Adjoint en charge du pôle Distribution et Commercialisation de la CIE, KOUASSI Mathias, précise qu’il y a, à ce niveau, une différence entre le rationnement planifié et les indisponibilités liées aux incidents sur le réseau et aux pannes localisées. Et de souligner que ces perturbations peuvent ainsi affecter la continuité de la fourniture d’électricité de façon locale, indépendamment du programme de rationnement établi.

«C’est la raison pour laquelle il est précisé sur le site dédié monelec.ci, que le programme est établi «hors incident éventuels pris en charge par les équipes d’assistance technique». De ce fait à chaque incident auquel nous faisons face, une mise à jour du programme est effectuée dans les 24 heures sur le site dédié monelec.ci et auprès de nos conseillers au numéro vert gratuit 800 800 22. 

Nous regrettons ces perturbations qui viennent remettre en cause les programmes établis et présentons à l’endroit des populations, toutes nos excuses pour les désagréments occasionnés. 

Au regard des enseignements que nous tirons de ces deux premières semaines de mise en œuvre du plan de rationnement, et à l’analyse de l’évolution de la situation, un réajustement du planning pourrait être envisagé, pour être disponible dès la semaine prochaine. En tout état de cause, Nous vous assurons que toutes les mesures sont prises avec diligence pour accompagner les clients dans cette situation difficile», explique le Directeur Général Adjoint en charge du pôle Distribution et Commercialisation de la CIE, M. KOUASSI Mathias.

Lire aussi :  Abidjan-Journée internationale des femmes : la Fondation KED célèbre ses héroïnes

l’accès à l’information liée au programme

Il précise par ailleurs, les modalités d’application du Programme de rationnement  d’électricité en Côte d‘ivoire avec  3 grands principes établis pour comprendre le fonctionnement dudit  programme à savoir : le principe des 2 plages horaires d’une durée de 6 heures : de 6 heures à 12 heures ou ; de 12 heures à 18 heures. Le principe des plages alternées chaque semaine. Et le principe de l’exclusion de la journée du dimanche du programme de rationnement.

Un réel satisfecit est observé comme l’indique monsieur KOUASSI Mathias : «De plus, le 11 Mai, comme annoncé, l’accès à l’information sur le programme de rationnement, a été rendu possible par la mise à disposition d’un site web dédié et d’un numéro vert gratuit: pour la semaine dernière nous avons enregistré: pour le site monelec.ci, plus de 450 000 utilisateurs et pour le numéro vert gratuit (800 80022), Plus de 6 000 appels. Nous constatons donc une bonne appropriation de ces canaux dédiés par la population».

A l’observation, d’énormes efforts sont  fournis par la Compagnie d’Electricité de Ivoirienne et ses partenaires  à l’effet de stabiliser  la fourniture de l’électricité sur tout le pays et hors de la Côte d’Ivoire.

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com