LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

urgent-comment comprendre le discours bouleversant de MAMA ? «Pensez à autre chose. Laissez-moi vivre..»Laurent Gbagbo NADY -LEDEBATIVOIRIEN.NET

urgent-la réalité du discours bouleversant de MAMA ? «Pensez à autre chose. Laissez-moi vivre..»Laurent Gbagbo

«NADY est bel et bien ma femme…Et elle m’a sincèrement aidé pendant ma période d’exil, de détention, me donnant de l’argent…». Quand cette déclaration de Gbagbo à Mama concernant Nady révolte plus d’un. ” Et Simone qui a payé de son sang et sa dignité serait échangée contre nourriture et argent de Nady ?” se lamente-t-on dans  les rues  et salons en Côte d’Ivoire. La révolte des sympathisants de Simone est  grande et ils sont encore sous le choc

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo est acquitté par la Cour Pénale Internationale, depuis le 31 mars 2021. La joie est grande. Il a regagné dignement le 17 juin 2021, la terre de ses ancêtres avec à ses bras, celle qui était  perçue par l’opinion comme sa maîtresse dans  l’ombre. Elle la compagne de Bruxelles à Abidjan. Est-ce  au mépris de son épouse légale Simone Gbagbo ? Dès les premières heures de son arrivée, l’homme a brandi publiquement une demande de divorce à sa camarade de lutte, Simon Ehivet Gbagbo. Il en rajoute encore la couche aux yeux des sympathisants de Simone en faisant les éloges de Nady Bamba, lors de son adresse de Mama. Ce qui suscite des réactions. Pour nombreux ivoiriens, Simone serait réduite en sacrifice contre l’argent et la nourriture de sa rivale.

Ils étaient nombreux, les habitants du grand ouest, du sud ouest, du centre ouest et les sympathisants venus de divers horizons à aller accueillir Laurent Gbagbo. Ils ont encore massivement envahi Mama son village. Non seulement pour savourer son triomphe face à la justice internationale mais aussi pour satisfaire leur curiosité. Chacun voudrait voir de plus près et entendre la véracité sur ce qui se raconte sur l’affaire de divorce de leur idole.

Lire aussi :  APRES L'ATTAQUE DE GRAND-BASSAM : JULIEN KOUAO (Analyste-politiste): «IL NOUS FAUT RÉINVENTER L’ETAT ; SI LES TERRORISTES ONT VAINCU LA MORT, ILS NE POURRONT JAMAIS VAINCRE  LA VIE»

Pour eux cette double rupture (divorce matrimonial et divorce politique) s’avère un danger pour l’avenir de leur parti le FPI. Tous ces ivoiriens présents à Mama brûlaient d’impatience de connaître les vraies raisons de cette décision de l’homme politique. D’aucun SE se sont interrogés : ”Qu’il nous dise pourquoi se séparer de son épouse qui a tant souffert avec lui pour la même cause. Pourquoi rompre avec la mère de ses enfants sa compagne de lutte et dans les situations chaotiques ?” Leurs préoccupations seront alors satisfaites en partie, lors de ce vibrant discours de Woudy de Mama.

L’époux de Simone a entamé ses premières phrases en faisant les éloges de sa maîtresse qu’il appelle affectueusement ”ma petite femme”. Gbagbo Laurent sans aucun détour, demande à ses très chers compatriotes assemblés sous sa tente à réunion, de remercier Nady Bamba. ‘‘Remerciez ma petite femme, c’est grâce à elle que j’ai pu tenir à la CPI. Elle parcourait des kilomètres trois fois par semaine pour venir me voir. C’est elle qui me donnait de l’argent” annonce le nouveau marié. Sous un calme plat et les oreilles dressées pour mieux entendre. Et l’homme Gbagbo d’ajouter: «C’est elle qui me donnait de la nourriture et elle nourrissait tous les prisonniers…” s’en réjouit. Ces propos provoquent alors un séisme au sein des militants du FPI puisque sonnant comme un couperet.

‘’Donc Simone Gbagbo qui a subi toutes les sortes d’exactions et l’humiliation, elle, on ne doit pas la remercier ? Quel égoïsme§” se lamente-ton, depuis MAMA. ”Pauvre Simone, aujourd’hui c’est elle qui allait être assise à côté de son mari gaiement pour savourer leur victoire. Non, certains hommes sont cruels et méchants. Laurent  oublie que Simone aussi était en prison, et il lui était interdit de sortir du pays. Donc tous ceux qui lui rendaient visite et qui lui faisaient des dons n’ont rien fait, c’est pour Nady Bamba qui est important”, ajoute une militante de longues heures.

Lire aussi :  Foot :L’Espagne s’oppose au transfert vers le PSG  de Neymar, pourquoi ?

Pour toutes ces personnes, même s’il s’agit de la vie privée de  l’ex-chef d’Etat, c’est Laurent Gbagbo lui même qui donne l’occasion aux ivoiriens d’en parler. Car selon eux, en Côte d’Ivoire, il y a une loi qui interdit à un homme marié légalement d’avoir une deuxième femme. ”Et c’est lui, un président de la République qui trompe ouvertement sa femme et qui s’enorgueillit en plein public. On n’a pas besoin de ça de lui§ Il est venu même s’il est amoureux de sa petite femme, il pouvait vivre seul d’abord, laisser le temps aux ivoiriens de savourer son retour avant de s’exposer avec l’autre femme.

C’est incompréhensif, pendant que les autres chefs d’États se consacrent à leurs épouses, Gbagbo se soucie de l’humilier” comment-on encore, à MAMA.

Que pense-t-il de l’unification du FPI et surtout l’avenir de la Côte d’Ivoire ? Pour l’heure, le plus  urgent et important, c’est la gestion de sa vie  matrimoniale. Comme  pour dire aux  Ivoiriens: «Pensez à autre chose. Laissez-moi vivre’’, d’abord. La ‘’petite femme NADY’’ savoure la joie et le bonheur d vivre. Les Ivoiriens  ne devraient-ils pas suivre son exemple?

Hortense Loubia Kouame

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com