LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Secteur de la santé en Côte d’Ivoire: IFC apporte un soutien avec le lancement d’un programme pour faciliter l'accès aux équipements médicaux LEDEBATIVOIRIEN.NET

Secteur de la santé en Côte d’Ivoire: IFC apporte  un soutien avec le lancement d’un programme pour faciliter l’accès aux équipements médicaux

À l’occasion de sa première visite en Côte d’Ivoire depuis sa prise de fonction, Makhtar Diop, directeur général de la Société financière internationale (IFC), lancera officiellement le 16 juillet 2021 le Programme pour l’accès aux équipements médicaux en Afrique (AMEF) pour la Côte d’Ivoire.

Comme ailleurs sur le continent, de nombreuses petites et moyennes entreprises du secteur de la santé en Côte d’Ivoire peinent à obtenir des prêts bancaires pour acheter ou louer des équipements médicaux essentiels. L’AMEF vise à répondre à ce défi en aidant les hôpitaux, les cliniques, les laboratoires et les centres d’imagerie médicale en Afrique à acquérir du matériel de pointe.

L’AMEF est une plateforme conçue par IFC pour mettre en relation des entreprises du secteur de la santé qui ont besoin d’équipements médicaux, des fabricants d’équipements et des institutions financières. L’objectif estd’améliorer la qualité des soins dans le secteur médical privé et d’aider les petits acteurs du secteur à renforcer leur capacité d’action faceàla pandémie de COVID-19 et aux autres défis sanitaires majeurs.

Le lancement de l’AMEF aura lieu le 16 juillet à 10h30 à l’auditorium du Sofitel Hôtel Ivoire en présence du Premier ministre Patrick Achi.

Une table ronde de haut niveau réunira Makhtar Diop, le Premier ministre Patrick Achi, Léonce Yacé, Directeur Généralde NSIA Banque Côte d’Ivoire, Dr. Joseph Boguifo, Président de l’Association des Cliniques Privées de Côte d’Ivoire (ACPCI), Jon Biorkman, Président de GE Healthcare Financial Services et Winfried Jansen, Directeur des systèmes de santé, Philips Africa.

La Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Elle est active dans plus de 100 pays et consacre son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et de débouchés dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2020, elle a investi 22 milliards de dollars dans des sociétés privées et dans des institutions financières dans des pays en développement, mobilisant ainsi les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée.

Lire aussi :  Ambiance à l’Assemblée nationale ivoirien: «Soumahoro a amélioré le statut du député» selon le député Kamagaté Amadou

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com