LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

urgent-semaine du Civisme: les Ivoiriens invités à valoriser les Armoiries de la République créées avant l'indépendance LEDEBATIVOIRIEN.NET

urgent-semaine du Civisme: les Ivoiriens invités à valoriser les Armoiries de la République créées avant l’indépendance

L’auditorium de la primature a abrité le mardi 13 juillet 2021 la cérémonie de lancement de la 11eme édition de la Semaine du Civisme et les journées commémoratives des Armoiries de la République. Les Armoires de la République ont été créées avant l’indépendance de la Côte d’Ivoire par le PDCI-Rda et le parti progressiste. Ces Armoiries qui ont une fonction éducative ont au fil des années subies des reproductions anarchiques.

En ce qui concerne l’appellation, il faut plutôt dire les Armoiries. Dans le discours du ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service Civique, lu par Mme Karita De Medeiros, retenons que : «Valoriser les Armoiries de la République dont l’historique mettent en exergue la primauté de l’État sur toute autre considération est un acte citoyen. J’en appelle donc à chaque institution pour les utiliser dans les formes et aspects de la charte graphique. Également cette 11ème  édition de la commémoration des Armoiries témoigne de la volonté du gouvernement de promouvoir une citoyenneté beaucoup plus active». a-t-elle conclu.

Dans la foulée, nous avons recueilli les sentiments des responsables d’institutions éducatives dont  Professeur  Meliane Ebagnitche N’dhaz-Sanogo, directrice générale de l’Institut national de formation des Agents de la Santé (infas).

«C’est vraiment important pour moi d’avoir participé à cette cérémonie étant donné qu’elle nous a instruit sur l’historique des Armoiries. Deux partis politiques qui se mettent ensemble pour construire la Côte d’Ivoire, cela veut dire que c’est l’unité et l’union qui doivent primer sur tout ce que nous faisons. Même si on dit parti, c’est la Côte d’Ivoire qui est la pièce maîtresse et il est important de l’apprendre aux étudiants dans toute école d’apprentissage pour que chaque étudiant et chaque personne sache dans tout ce que nous faisons, l’obligation avant tout est de servir la Côte d’Ivoire et les ivoiriens. Chacun à son niveau doit toujours avoir à l’esprit l’intérêt supérieur de la nation. C’est ce que nous allons répéter aux étudiants et c’est ce qu’on dit de l’hommage au Drapeau et le salut aux couleurs.

C’est ce qu’on leur dit au quotidien et cela doit se sentir dans le travail bien fait et dans un agent de santé nouveau. L’agent de santé,le professionnel de la santé est un agent de développement qui peut servir à tous les postes. Qu’il s’agisse de l’hygiène de l’environnement, qu’il s’agisse de la nutrition, qu’il s’agisse d’un conseil en santé, il a toujours un message à dire », a-t-elle indiqué.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire-Doumbia Major charge: «La division du peuple participe à l’enrichissement des politiciens»

Professeur Lassine Ouattara, directeur de l’Ecole Normale supérieure (ENS): «Pour moi, le lancement des journées commémoratives des Armoiries de Côte d’Ivoire est une activité très importante dans le développement de notre pays. La connaissance des symboles de l’État doit faire partie des connaissances qu’on doit inculquer à l’ensemble des ivoiriens et qu’on doit enseigner dans nos établissements. A travers ces Armoiries, c’est donner aux enfants un esprit Civique qui doit se conjuguer avec les valeurs que sont le respect des règles établies,le respect des aînés,le respect des symboles de l’État. C’est cela que nous devons inculquer aux enfants. Faire donc ces genres d’activités permet de réveiller les consciences collectives au sein de la communauté. A notre niveau, chaque que nous avons l’occasion d’échanger avec nos étudiants et aussi avec l’ensemble du personnel, nous revenons sur ces valeurs pour permettre à nos collaborateurs d’avoir toujours à l’esprit ces valeurs qui font la Côte d’Ivoire».

Les armoiries de Côte d’Ivoire sont composées de six éléments :

L’éléphant ; le soleil levant doré ; les deux palmiers dorés ; le blason de couleur verte (sinople) (à la création des armoiries le 8 février 1960, le blason était azur) ; le listel doré ; l’inscription argentée «République de Côte d’Ivoire».

Les actuelles armoiries de la Côte d’Ivoire ont été  adoptées en 2011 rétablissant  le décret n° 60-78 du 8 février 1960 portant création des armoiries de la République de Côte d’Ivoire. Son élément principal, l’éléphant de savane d’Afrique, est un important symbole du pays ; c’est l’espèce la plus courante du pays, ressource qui a donné son nom au pays. L’éléphant est le symbole officiel du Rassemblement démocratique africain, (PDCI) et le palmier, le Parti progressiste de Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire : la première pierre de l’Institut de cardiologie de Bouaké posée et le VPI introduit dans le PEV (Polio)

Ford Raymond Guei

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com