LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Sport-retour sur une nervosité, un stress et Euro 2020 : Rabiot-Mbappé, du nouveau sur le clash LEDEBATIVOIRIEN.NET

Sport-retour sur une nervosité, un stress et Euro 2020 : Rabiot-Mbappé, du nouveau sur le clash

Les Bleus ont été éliminés de l’Euro 2020 dès les huitièmes de finale. Une surprise pour tout le monde. La mère d’Adrien Rabiot s’en était prise avec véhémence au père de Kylian Mbappé après le tir au but raté de l’attaquant tricolore face à la Suisse.

L’équipe de France a vécu un véritable cauchemar lors de son huitième de finale face à la Suisse. La faute, en premier lieu, à la défaite concédée aux tirs au but face aux voisins helvètes. Une élimination d’autant plus rageante que les hommes de  Didier Deschamps, au bord du gouffre peu après le retour des vestiaires, menaient par deux buts d’écart (3-1) à une dizaine de minutes de la fin.

Mais si la soirée de l’équipe a tourné au cauchemar, c’est en raison des accrochages qui ont émaillé la fin de match. Sur la pelouse comme en tribunes. Pris pour cible après sa perte de balle fatale dans les dernières minutes du temps réglementaire, Paul Pogba a ainsi eu des mots avec Adrien Rabiot puis Benjamin Pavard. Mais les familles n’ont pas été en reste puisque Véronique Rabiot n’a pas hésité à s’en prendre au père de Kylian Mbappé après le tir au but manqué par le meilleur buteur de Ligue 1.

Un supporter tricolore avait raconté à RMC que Véronique Rabiot lui avait expliqué avoir demandé à Wilfried Mbappé de recadrer son joueur et que Kylian Mbappé n’était qu’«un enfant qui pense être un grand joueur.» Mais un autre témoin de la scène en a dit plus dans les colonnes de So Foot. Contrairement à ce qu’assuraient certains, il n’y aurait tout d’abord pas eu d’altercation entre Madame Rabiot le clan Pogba. « Pour tout vous dire, sur le but de Pogba, la mère de Pogba et celle de Rabiot se font un check », a-t-il assuré.

Lire aussi :  contre le coronavirus: le gouvernement sous Hamed Bakayoko recherche les 520 milliards d'aide prévue

Véronique s’en est en revanche bel et bien prise à la famille Mbappé. « Ce n’est qu’à la fin du match que la mère d’Adrien appréhende le père de Kylian. Elle lui dit: ‘J’espère que vous allez gronder votre fils, parce que moi, j’aurai grondé Adrien’’. Ce à quoi il a répondu: ‘‘ Écoutez, nous n’avons pas le même rapport à nos enfants. Je n’engueulerai pas mon fils pour un tir au but raté.’’, a raconté ce témoin, ajoutant que cette histoire reflétait ce qu’il s’était passé au sein du groupe.

Les chiffres le prouvent: Kylian Mbappé a été rattrapé par le stress lors de la séance de tirs au but fatale face à la Suisse

L’Euro 2020 aura été placé sous le signe des tirs au but. Sacrée, dimanche, face à l’Angleterre, l’Italie aura d’ailleurs réussi l’exploit d’enchaîner deux séances de tirs au but victorieuses, une rareté dans le concert international. La Suisse et l’Espagne, éliminées aux tirs au but après avoir connu l’ivresse d’une séance couronnée de succès au tour précédent, peuvent en attester.

La France, dont la dernière expérience en la matière remontait à la finale de la Coupe du monde 2006, en a, elle, été quitte pour un nouvel échec douloureux lors de son huitième de finale face à la Suisse (1-1, 5 t.a.b. à 4). La faute à la tentative ratée de Kylian Mbappé, à qui revenait la lourde responsabilité de tirer en cinquième position. Et à en croire Ben Lyttleton, grand spécialiste des penaltys en général et des tirs au but en particulier, l’échec de l’attaquant parisien peut aisément s’expliquer.

Lire aussi :  2018 :ET UN NOUVEAU BALLON D'OR AFRICAIN POUR MOHAMED SALAH

Kylian Mbappé avec  seulement attendu 1,2 seconde

«Il y a quelque chose qui a été très clair dans cet Euro comme dans les tournois passés. Les joueurs qui se pressent pour frapper, c’est à dire ceux qui n’attendent pas assez après le coup de sifflet de l’arbitre avant de déclencher leur course sont ceux qui ont le plus de chance de rater », a confié l’auteur de Onze mètres – La solitude du tireur de penalty. On l’a vu de manière assez claire avec la France. Pogba a attendu 6 secondes après le coup de sifflet, Giroud à attendu 4 secondes, Kimpembé et Thurman 3 secondes. Mais Kylian Mbappé a seulement attendu 1,2 seconde».

« Il n’a pas su attendre, a-t-il renchéri. Selon des psychologues, c’est un signe de nervosité, de stress. Et quand vous voulez vous débarrasser de quelque chose, vous êtes moins à même de bien le réaliser. » Un échec aux allures de leçon à retenir pour l’ancien Monégasque, qui avait déjà manqué sa tentative face au Kazakhstan au printemps dernier.

ledebativoirien.net

et autre presse

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com