LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

JOEL NGUESSAN SCANDALE LEDEBATIVOIRIEN.NET

Abidjan-immobilier-affaire projet Belle Demeure: les grosses précisions du ministre JOËL N’GUESSAN et rassure

 

  • Il affiche toute sa disponibilité à trouver une solution au problème du remboursement des clients qui ont résilié le contrat

 

JOEL NGUESSAN SCANDALE LEDEBATIVOIRIEN.NETA la suite de la publication du journal d’investigation ledebativoirien.net, du mardi 3 août 2021, portant sur un projet immobilier nommé BELLE DEMEURE 1, ayant fait l’objet de la colère de certains souscripteurs; dont Calixte Boubacar Sy, qui réclame le remboursement de l’avance d’acquisition d’une maison dans ledit projet, le ministre Joël N’guessan cité dans l’affaire est revenu sur le dossier, ce mercredi, 4 août. Il lève tout ombre sur l’affaire.

Dans l’échange, que nous avons eu, nous avons vu un interlocuteur très disposé à véritablement prendre à bras le corps, la question du règlement de la question du remboursement des clients qui sont sortis du projet Belle Demeure 1 qu’il avait confiée à ses partenaires. Il y a des professionnels qui sont chargés des questions techniques et financières, confie-il. Il est vrai, selon le ministre Joël Nguessan, que les premières offres relatives aux maisons étaient à 38 millions FCFA pour certaines et plus pour d’autres.

Cependant, dans l’évolution des travaux est survenue la pandémie du corona virus. Elle a impacté durement l’économie. Du coup, une augmentation du matériel et des matériaux  qui entrent en ligne de compte dans l’immobilier a connu une augmentation des prix. Bien évidemment, ce qui se répercute sur les taux des maisons. «Donc  il a fallu revoir les coûts à la hausse. Il y a des souscripteurs qui ont continué le projet et d’autres qui ont présenté leur intention et désir d’arrêter. Au nombre desquels, Sy Calix Boubacar », indique-t-il.

Lire aussi :  Exclusif-Interview: Généviève Bro Grébé sans détours  parle à ADO, Gbagbo et Blé Goudé-"la prison n’a pas changé nos idées»

Sy Boubacar en effet,  à ce jour doit 25 millions FCFA au projet initié par le ministre Joël N’guessan pour devenir propriétaire de sa villa. Au dire du ministre, malgré sa bonne foi manifestée pour lui permettre d’entrer en possession de son acompte versé qui est de 13 millions FCFA, «il a préféré se répandre dans les journaux et sur les réseaux sociaux sur cette affaire qui n’est que du domaine  des relations d’affaires et non du domaine politique ni public.

Une façon de faire  qui touche plusieurs partenaires, dont Madame Anonsé de la SCI DEKAM, maître d’œuvre de ce projet immobilier qui s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement ivoirien en matière de l’accès au logement.

Tout rentrera dans l’ordre les jours qui suivent», ajoute le ministre, en montrant toute sa disposition à résoudre cette question de remboursement aux souscripteurs dans un délai raisonnable. Devant cette bonne disposition, la rédaction voudrait alors s’excuser auprès de tous ceux qui auraient été heurté par la publication, notamment le Ministre Joël N’Guessan lui-même et dame Anonsé.

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com