LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Neymar jr au PSG SALAIRE ASTRONIOMIQUE LEDEBATIVOIRIEN.NET

Sport-en attendant ceux de Lionel Messi: ces chiffres sur Neymar qui donne  le tournis aux sportifs

«Je suis heureux au PSG aujourd’hui. Je veux y rester. Je me sens bien, je me suis adapté. Je ne sais pas si c’est moi ou l’environnement qui a changé mais aujourd’hui, je me sens bien» a-t-il confié en janvier dernier au micro de Sept à Huit. Finalement, Neymar a pris la décision en mai dernier de prolonger son contrat avec le PSG jusqu’en 2025 + une année en option.

«Je suis très heureux, très heureux de prolonger avec Paris. La vérité, c’est que je suis très heureux de rester de nombreuses années ici, de participer au projet du club, d’y gagner des titres, de réaliser notre plus grand rêve qui est la Ligue des Champions. Je suis donc heureux de rester au club, de faire partie de son histoire et de prolonger mon contrat », explique le brésilien.

Recruté en 2017 contre un chèque de 222M€, Neymar est aujourd’hui épanoui sous les couleurs du PSG. Mais ces derniers mois, le joueur brésilien a été annoncé proche d’un retour au FC Barcelone notamment durant le mercato estival 2019. Cette année-là, le joueur brésilien, malheureux à Paris, avait fait le forcing pour retourner en Catalogne. Un feuilleton, qui avait duré de nombreuses semaines. Les réunions s’étaient enchaînées entre les deux parties, mais finalement Neymar était resté au PSG, faute d’accord. Depuis, l’attaquant s’est habitué à sa vie parisienne.

ces sommes astronomiques qui accompagnent Neymar

Les dirigeants du club parisien se seraient engagés à verser 43,3 millions brut chaque année au Brésilien, hors primes, en août 2017. Le joueur bresilien etait assure de percevoir plus de 2 millions par mois, hors prime. Deux cent seize millions d’euros. C’est le salaire brut total que le Paris Saint-Germain Football Club (PSG) s’était engagé à verser au joueur Neymar, lors de la signature de son premier contrat de cinq ans, en août 2017. Hors primes, le Brésilien était donc assuré de percevoir la somme de 2 125 000 euros chaque mois.

Lire aussi :  Interview vidéo vérité  (ACTE 2): «Ce n’est pas parce que mon candidat a gagné qu’on va me traiter de tous les noms»  Lago Paulin

Mais, photographies à l’appui, le journal espagnol El Mundo a dévoilé les détails des 19 pages du contrat de Neymar signé ce fameux 3 août 2017 avec le PSG. Relayée par RMC-Sport, la fuite de ces informations confidentielles révèle notamment que les dirigeants du club parisien s’étaient, en fait, engagés à débourser plus de 216 672 000 euros en salaire brut sur cinq ans. Ce qui faisait environ 43,3 millions d’euros brut chaque année pour la star mondiale. Par mois, le total brut s’élevait donc à plus de 3 millions d’euros (plus une prime).

Ces sommes colossales – conséquences du transfert réalisé grâce au paiement d’une clause libératoire à 222 millions d’euros par le PSG – faisaient de Neymar le deuxième joueur le mieux payé de la planète en 2017 (après ,Lionel Messi qui a signé un contrat total de plus de 555 millions d’euros avec le Barça). Coût total de l’opération (avec le montant de la clause payée au Barça) : plus de 489 millions d’euros. Depuis, une prolongation de contrat jusqu’en 2025 a été annoncée en mai dernier. D’après El Mundo, les montants ont peu varié, malgré des ajustements fiscaux et les réductions de salaire liées à la pandémie de coronavirus.

2,1 millions d’euros garantis chaque mois après impôts ?

Dans le détail, les extraits dévoilés du contrat indiquent ce que le PSG versait très exactement pour rémunérer le sportif : 3 069 520 euros brut par mois du 3 août 2017 au 30 juin 2022. À cela, il faut ajouter une prime mensuelle accordée selon des conditions présentées comme symboliques. Ce supplément est de 541 680 euros (375 000 euros de cette prime sont garantis).

Lire aussi :  COTE D’IVOIRE : CONTENTS DE RENTRER L’UNHCR A REPRIS  LE RAPATRIEMENT DES REFUGIES IVOIRIENS DU LIBERIA

En net, Neymar était en cela assuré de gagner très exactement 2 125 000 euros. Toujours d’après ces documents, le PSG s’était également engagé à couvrir toutes les dépenses fiscales, y compris en cas d’éventuelles évolutions de la politique française en la matière. Mais pour alléger la facture de la somme brute, le club de la capitale française a pu profiter du dispositif d’impatriation. L’État prévoit, en effet, un avantage de 50 % en matière d’imposition pour les personnes domiciliées fiscalement hors de France pendant cinq années civiles. En outre, le Paris Saint-Germain et Neymar avaient aussi convenu d’une option pour une sixième saison. Si le joueur activait cette reconduction automatique, ses émoluments devaient augmenter significativement. Le club avait alors promis plus de 50,5 millions d’euros (en brut) pour cette année supplémentaire.

Enfin, El Mundo souligne que le contrat prévoit que les droits d’image de Neymar sont intégralement cédés au PSG. Aussi, il s’avère que les honoraires versés aux agents qui ont contribué à la signature de ce contrat (le père de Neymar, Pini Zahavi et Laurent Gutsmuth) ont été réglés en dehors de la signature de ce contrat gigantesque, bien éloigné de celui qui permettait à Neymar de toucher 17 millions d’euros net au cours de sa dernière année avec le Barça.

ledebativoirien.net

avec autre presse

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com