LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Abidjan : la JFPI condamne l’attitude de Laurent Gbagbo de fouler aux pieds le slogan «Asseyons-nous et discutons» dans le règlement de la crise au FPI

L’Assemblée Générale Extraordinaire de la jeunesse du Front Populaire Ivoirien,  samedi 11 septembre 2021 au siège dudit parti  Cocody-II Plateaux, Vallons. Lia Ferdinand, Secrétaire National de la JFPI et ses camarades ont saisi cette occasion pour analyser la décision de Laurent Gbagbo de quitter le parti avec pour objectif de le vider de sa substance militante pour la création d’un nouveau parti.

À l’issue de l’analyse des derniers développements de l’actualité politique au sein du parti à la rose depuis la décision fracassante de son principal fondateur Laurent Gbagbo d’abandonner le FPI aux mains de Pascal Affi N’Guessan avec pour objectif de vider le parti de gauche le plus important en Côte d’Ivoire de ses militants pour la création d’un nouveau parti. N’étant pas indifférents à cette décision de Laurent Gbagbo, Lia Ferdinand, Secrétaire National de la JFPI et ses camarades, ont donné de la voix ce samedi 11 septembre 2021 au siège du parti pour afficher leur position dans une salle pleine à craquer de militants de la JFPI venus de tous les horizons de la Côte d’Ivoire. ledebativoirien.net propose ici sa motion:

DÉCLARATION DE LA JEUNESSE DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

Dans un communiqué sanctionnant une rencontre avec la dissidence du FPI, le camarade Laurent GBAGBO affirme ne pas vouloir s’engager dans une bataille juridique avec le président statutaire du FPI, le camarade Pascal AFFI N’GUESSAN.

Il propose alors à ses alliés dissidents la création d’un nouveau parti politique. Le camarade a choisi de quitter le parti qui a tant lutté pour le multipartisme et la démocratie, avec son lot de meurtrissures et de morts. Abandonner le FPI au moment où les Ivoiriens espéraient un recours au slogan « Asseyons-nous et discutons » pour faire face aux défis nouveaux, c’est renoncer au combat pour l’unité du parti, pour le rassemblement des Ivoiriens. Fort de ce constat, la JFPI réunit en assemblée générale extraordinaire :

Lire aussi :  Côte d'Ivoire: «Des paysans ont des tonnes de l'anacarde dans les maisons et meurent  pour un problème de 10.000f CFA»

– Condamne fermement cette attitude du camarade Laurent Gbagbo ;- Réaffirme son attachement aux valeurs et principes du FPI ;- Souscrit entièrement aux décisions du comité central du 14 août 2021, qui l’a exclu du FRONT POPULAIRE IVOIRIEN ;- Encourage le président du FPI, le camarade PASCAL AFFI N’GUESSAN à poursuivre l’œuvre de la renaissance du FPI ;

  • Rassure le président et la direction du parti, de sa disponibilité, son soutien, et sa loyauté a cette étape cruciale de la lutte ;- Appelle à la trêve des braves et l’apaisement des cœurs ;- Exhorte les vaillants militants, sympathisants et tous ceux qui adhèrent aux valeurs du FPI à rester mobilisés et actifs sur le terrain ;- Et déclare sa foi en un FRONT POPULAIRE IVOIRIEN nouveau, soudé, fort et conquérant pour la RENAISSANCE de la Côte d’Ivoire ». le secrétaire national.

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com