Côte d’Ivoire : la  jeunesse stigmatisée et qualifiée de responsable des violences et obstacles à la paix s’engage pour la paix et le développement

3 min read

Contribution des Associations de jeunesse dans le processus de paix et de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, a été l’activité qui a rassemblé pour la 3ème édition des assises de la Coalition des Mouvements pour la paix, l’Emploi jeune et le développement (COMPED), samedi 5 septembre 2021 des jeunes de plusieurs associations. C’est la commune de Yopougon qui a été choisie pour accueillir ce rassemblement.

jeunesse et paix en cote d'ivoire ledebativoirien.netLes jeunes sont stigmatisés et qualifiés de responsables de violences et obstacles à la paix dans nos contrées. C’est pourquoi, les nombreux jeunes présents ont pris le parti d’œuvrer pour la paix et la réconciliation. C’est ce que déclarera Cissé Zoumana, Président de cette plateforme. «L’engagement du chef de l’État, le président Alassane Ouattara à consolider la paix et la réconciliation ne fait aucun doute. C’est dans ce cadre que dès sa prise de fonction en 2011,il a mis en place la CDVR, la Conariv, une loi d’amnistie dont ont bénéficié plus de 800 prisonniers de la crise post-secondaire en 2020, un ministère dédié à la réconciliation nationale », indique-t-il.

«La jeunesse représente le pilier de toute nation. Elle doit donc voir en chaque opportunité qui se présente, un challenge et une chance de démontrer son potentiel et son engagement. La réconciliation est notre challenge,un défi que nous devons relever. L’état de Côte d’Ivoire à travers le ministère de la jeunesse et de l’Emploi jeune s’est engagé sur la problématique de l’emploi qui demeure une réelle préoccupation. Nous leaders de jeunesse, notre devoir est d’influencer positivement ces nombreux jeunes», ajoute Cissé Zoumana.

jeunesse et paix devellopement12C’est dans cette droite  ligne  que s’est inscrit Kamaté Issiaka, parrain de cette édition. «Ma joie est grande pour le thème du jour parce qu’ilest important que les jeunes s’inscrivent dans la paix. C’est ce que prône depuis 11 ans le président Alassane Ouattara. Quand bien même sa vie est en jeu, il a préféré sauver celle des autres.je suis fier de vous parce que vous êtes une jeunesse consciente de votre rôle dans le développement de notre pays qui est aujourd’hui une cité prospère et fréquentable. Quand vous avez un leader comme Alassane Ouattara,il faut s’inscrire dans son chemin pour profiter des retombées de cette prospérité».

Cette cérémonie qui a vu la présence de plusieurs personnalités et enregistré la distinction de quelques invités dont Kadidja Diarra, député de Daloa, Debry Yao Benjamin et autres pour  leurs actions de consolidation de  la paix et soutien à la jeunesse.

Ford Raymond Guei

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur