Site icon LE DEBAT IVOIRIEN

Mairie d’Anyama : au cœur d’une première rencontre en mode standing ovation pour Fatim BAMBA

Vendredi 6 octobre 2023, jour marquant un véritable tournant dans le magistère de celle qui dorénavant serra le visage d’Anyama. Charismatique dame de ‘‘fer’’ d’Anyama a été prise de court par un standing ovation qui lui a été adressé par les agents, toute une salle debout criant le slogan : «FOR » entendez par là ‘‘Fatim Ou Rien’’. Il s’agit bien de Madame Fatim Bamba, maire élue aux dernières municipales de septembre 2023  à Anyama pour un quinquennat bien sonné.

Ainsi, la Maire de la Cité de la Cola, Fatim Bamba a-t-elle tenu à rencontrer les agents de la municipalité d’Anyama afin de mieux se présenter à ses collaborateurs directs : ‘‘Pour nouer des liens de confraternité,  d’harmonie et lancer les bases d’une collaboration seine’’. Mais une  prise de contact qui se veut rigoureuse pour une équipe famille efficace au service de la commune d’Anyama.

« Je veux que nous puissions être ouvert et se faire les remarques nécessaires dans le cadre de  notre travail…Je veux de la rigueur dans le travail. Que chacun prenne son service à temps…Respectez les administrés lorsqu’ils viennent pour des besoins administratifs. Ne les maltraitez pas…Dorénavant chaque lundi il y aura la levée des couleurs à la mairie avant le début de service…».

Ce sont là, autant de directives que de conseils prodigués dans la bonne humeur et clarté par le premier magistrat de la commune d’Anyama Fatim Bamba fière face à son équipe municipale.

Un nouveau départ

Madame le maire s’est également servi de cette tribune pour écouter les attentes de ses collaborateurs. Il en ressort une véritable urgence et un état des lieux catastrophiques qui imposent des mesures pressantes.

« Nous ne pouvons énumérez ce que vous avez déjà fait, mais nous avons quelques doléances« , a laissé entendre le porte-parole des agents. Il évoquera  la situation sanitaire catastrophique, un manque d’eau au sein de la mairie qui pousse les agents à s’approvisionner par des bidons hors du cadre de travail.

Une situation couplée à l’inexistence de sanitaires, toujours au sein de la Mairie. Les agents ont des salles d’eaux délabrées qu’ils doivent partager avec les usagers. Le porte-parole des agents également notera, la nécessité de l’amélioration et la valorisation des salaires. Ce à quoi, il ajoute un sérieux problème d’équipement en mobiliers de bureaux et matériels informatiques…

«Madame, merci pour l’initiative et la proximité… Votre arriver suscite un grand espoir », ajoute-t-Il. Apres avoir écouté, la Maire Fatim Bamba s’exprime en ces termes : « Pour le matériel j’ai fait la commande de 60 ordinateurs qui seront livrés la semaine prochaine. Je ne veux pas de situation de malversation, comme faire de faux papiers pour se faire de l’argent...

Je vais me battre pour changer et améliorer les conditions de travail. Il y a l’urgence de refaire les installations et un architecte a déjà été contacter… Il faudra dorénavant un réfectoire pour que vous preniez vos poses et mangez ici même…Enfin, sachez que je suis maire mais j’ai le cœur d’une mère mon humilité n’est pas de la faiblesse je saurai être intransigeante si le faut. Que Dieu nous bénisse et qu’il bénisse la Côte d’ivoire », termine-t-elle d’une salve d’applaudissement, ce v endredi 6 octobre 2023 qui restera gravé dans la mémoire des agents de la Mairie d’Anyama.

Que dire, une première rencontre de proximité et de sincérité donnant l’impression d’une famille réunie pour la tenue de sa maison. Les agents très heureux ont offert à madame le maire,  son portrait officiel sur lequel  elle est  debout avec de part et d’autre le drapeau Ivoirien et le portrait officiel du premier magistrat de Côte d’Ivoire le président de la république. C’est dire qu’Anyama a désormais une vraie leader. Fatim BAMBA.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

Céline M’boukou

© 2023, redaction. All rights reserved.

Quitter la version mobile