Terrorisme au Sahel: Emmanuel Macron poussé  à la faute met fin au parcours de Adnan Abou Walid al Sahraoui, Chef du groupe terroriste État Islamique au Grand Sahara

3 min read

Après la mort d’au moins 50 soldats français au Sahara, le Président Emmanuel Macron a finalement réussi à abattre, ce mercredi 15 septembre 2021, Adnan Abou Walid al Sahraoui, chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara. Une victoire a surveillé de près face une organisation terroriste qui est bien enracinée dans le sahel.

emmanuel macron et le tezrrorisme au sahel  ledebativoirien.netAprès plusieurs vérifications, Il l’a, enfin, annoncé ce mercredi soir à 22h 47 sur son compte tweetter comme une victoire importante dans la guerre contre le terrorisme au Sahara. «Adnan Abou Walid al Sahraoui, chef du groupe terroriste État islamique au Grand Sahara a été neutralisé par les forces françaises. Il s’agit d’un nouveau succès majeur dans le combat que nous menons contre les groupes terroristes au Sahel.», précise Emmanuel Macron avant de rappeler le souvenir et le bilan douloureux de ce combat contre la principale organisation terroriste au Sahel qui menace actuellement toute l’Afrique subsaharienne. «La Nation pense ce soir à tous ses héros morts pour la France au Sahel dans les opérations Serval et Barkhane, aux familles endeuillées, à tous ses blessés. Leur sacrifice n’est pas vain. Avec nos partenaires africains, européens et américains, nous poursuivrons ce combat», a-t-il rassuré.

Depuis le sommet de Pau, le 13 janvier 2020, les opérations communes ont permis de neutraliser une douzaine de cadres de haut rang d’Al Qaida et de Daech. Emmanuel Macron a affirmé le 9 juillet 2021 que les efforts vont se poursuivre afin de continuer à mettre hors d’état de nuire ces délinquants de cette nouvelle menace contemporaine. Il a signifié ce jour que les succès que l’armée française a enregistré le permettent et également parce que plus la nature de la menace n’évolue, plus la France n’entame aussi une nouvelle évolution de son engagement au Sahel.

macron et les terroristes1Emmanuel Macron a fait savoir que la présence militaire au Sahel s’articulera désormais autour de deux missions pour lesquelles la France était déjà engagée: neutraliser et désorganiser le haut commandement des organisations terroristes, appuyer la montée en puissance des forces armées du G5 Sahel. Nous savons que la Côte d’Ivoire est présentement dans le viseur de ces terroristes à travers plusieurs attaques dans la partie nord de ce pays. Alors, cette information facilitera tant soit peu le sommeil de nombreux Chefs d’États des pays limitrophes du Sahel.

H.KARA

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur