Abidjan-pourquoi l’OFREP-CI  lance un concours du  prix de  la meilleure photo sociale ‘‘femme et covid-19’’-la présidente Victorine SOKO obtient le soutien du FSDP

5 min read
63 / 100

 

Le lancement  officiel du Concours de la meilleure femme photographe de Côte d’Ivoire, a été officiellement  lancé, jeudi 3 février 2022 à la Maison de la presse d’Abidjan-Plateau par l’Organisation des femmes reporters photographes de Côte d’Ivoire (Ofrepci) présidée par Victorine Soko. Et ce, en collaboration avec le Réseau des Femmes  Journalistes et des Professionnelles de la Communication de Côte d’Ivoire (Refjpci) conduite  par sa Majesté Agnés Kraidy.

ofrep ci victorine soko Les deux organisations sont accompagnées dans ce projet par le Fonds de Soutien et De développement de la Presse (FSDP). Un lancement  officiel du Concours photo dans le cadre de la célébration de la Journée Nationale des Femmes des Médias et dans les médias, à l’initiative des deux organisations. Le  lancement  officiel de ladite  journée est prévu  pour le 9 février 2022.

Cette journée nationale qui est à sa première édition sera célébrée,  le  30 et 31 mars  2022 à l’ISTC à Abidjan. Elle s’inscrit  dans la droite ligne des initiatives du Réseau des Femmes journalistes et des professionnelles de la communication (ReFJPCI) et l’Organisation des Femmes Reporters Photographes de Côte d’Ivoire (OFREP-CI) dont l’une des missions est de promouvoir une plus grande visibilité des femmes des médias et dans les médias et de susciter des réflexions sur la place et l’image des femmes dans les médias.

La présentation du concours photo OFREP-CI  a été faite par la  Présidente du jury, Hien Macline, professionnelle auteur de plusieurs expositions. «Début de la compétition dès ce 3 février 2022. Fin du concours  21 mars 2022 en envoyant toute  la production à l’adresse: concoursphotoofrepci@gmail.com », a-t-elle indiqué d’emblée. Le prix de la meilleure photoreporter des medias et dans  les  medias doté des PRIX Meilleure Photo Sociale, Meilleure Photo Femme et Covid-19, Meilleure Photo de  l’entrepreneuriat se compose de :

Meilleure photoreporter doté du Prix CISSOKO AWA

Meilleure photoreporter doté du prix MARTINE DJISSE

Meilleure photoreporter doté du prix spécial AGNES KRAIDY

ofrep ci macline victorine soko2Le prix des femmes dans  les  medias

Concours ouvert aux concurrentes, photoreporters dans les institutions (ministères, conseils régionaux, directions générales etc.) agences pub, écoles de formations, des laboratoires photos…

Meilleure Photoreporter doté du 1er Prix : CISSOKO AWA

Cissoko Awa: elle fut la 1ère femme Photoreporter de la télévision nationale  ivoirienne. Elle a été la 1ère femme Photoreporter du 1er Président de de la République, Chef d’Eta Félix Houphouët-Boigny. Fierté des femmes, elle a suscité l’envie chez toutes les jeunes filles  à embrasser le  métier de femme photographe. Ceci lui vaut un hommage. D’où l’attribution de son nom à ce prix OFREP-CI.

  • Il est récompensé par la remise d’1ordinateur et un appareil photo

  Meilleure Photoreporter doté du 2ème Prix : MARTINE DJISSE

ofrep ci macline victorine soko

Martine Djissé : femme Photojournaliste à Fraternité Matin, journal gouvernemental ivoirien, elle a été la 1ère femme à organiser les femmes reporters photographes dans le milieu des médias en Côte d’Ivoire en créant la 1ère association des femmes reporters photographes. Diplômée de l’institut des arts des beaux-arts Côte d’Ivoire elle a procédé à la 1ère formation de femmes reporters photographes à la migration vers  la photo numérique. Ceci lui vaut un hommage. D’où l’attribution de son nom à ce prix OFREP-CI.

  • Il est récompensé par la remise d’1ordinateur et d’un disque dur.

prix des femmes des  medias

Concours ouvert aux concurrentes, photoreporters dans les médias : journaux imprimés, journaux  numérique, télévision, agence de presse etc.

Meilleure Photoreporter doté du prix Spécial Média AGNES KRAIDY

Agnès Kraidy : journaliste ivoirienne depuis plus de 20 ans, elle est  écrivaine, et formatrice. Femme de charisme, elle reste jusqu’à ce jour la première et seule femme rédacteur en chef du quotidien Fraternité Matin et aussi du magazine Femme d’Afrique. Depuis avril 2014, elle est présidente du Réseau des femmes journalistes et des professionnelles de la communication de Côte d’Ivoire (REFJPCI). Elle reste  un modèle pour toutes les jeunes filles journalistes, qu’elles soient reporters ou photoreporters dans le  milieu de  la presse et  média en Côte d’Ivoire. Ceci lui vaut un hommage. D’où l’attribution de son nom à ce prix OFREP-CI.

  • Il est récompensé par la remise d’un ordinateur.

ofrepci photo concoursL’organisation des Femmes Reporters Photographes de Côte d’Ivoire-OFREP-CI, créée, le 25 octobre 2013 à Abidjan en République de Côte d’Ivoire,  est née de l’initiative des femmes actives reporters photographes exerçant dans les médias et institutions en Côte d’Ivoire.

Conscientes qu’unies, elles constitueront une force au service de l’épanouissement et émancipation des femmes dans leur milieu professionnel, mais  aussi pour  la société ivoirienne. Conduite  par sa présidente Victorine SOKO KADJA Diekouehi, l’OFREP-CI entend  poursuivre sa mission. Ce concours photo permettra de donner une visibilité du travail accompli parlas femmes photojournalistes. Le 31 mars  permettra d’apprécier.

Cette  journée nationale des femmes des médias et dans  les  médias vise à créer un espace pour le renforcement de la contribution des femmes des médias et de la communication dans la réflexion sur les problématiques sociales et aussi de porter la lumière sur la situation des femmes des médias et de la communication dans les contenus médiatiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ledebativoirien.net

GRACE OZHYLLY

© 2022 – 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur