Côte d’Ivoire-la Coalition Secteur Education change de main mais garde sa ligne: «Nous condamnons l’affichage des acquis sur des pancartes », Kanga Kouassi Ernest

2 min read
62 / 100

Opina Désiré Traore, le porte-parole sortant de la Coalition Secteur Education a passé le flambeau mercredi 26 octobre 2022 au nouveau, en la personne de, Kanga Kouassi Ernest. Pour continuer la lutte dans la dynamique des futures batailles pour la bonne marche de l’école ivoirienne et le bien des enseignants.

Côte d’Ivoire-la Coalition Secteur Education change de main mais garde sa ligne Kanga Kouassi Ernest LEDEBATIVOIRIEN.NET  C’est le siège de ladite structure qui a servi de cadre de la passation de charges, dans l’intérêt général l’intérêt général de la coalition secteur et éducation de Côte d’Ivoire (Coseci). Plusieurs points saillants  ont été transmis, ce sont : «L’arrêt des prélèvements de 3,33 %, l’ouverture des discussions sectorielles dans les meilleurs délais, le reversement des salaires suspendus injustement de 2019 et 2020. Et la signature de ladite trêve sociale ».

Côte d’Ivoire-la Coalition Secteur Education change de main mais garde sa ligne Kanga Kouassi Ernest LEDEBATIVOIRIEN.NETPour Kanga Kouassi Ernest il y a un certain nombre de syndicats réunis en assemblée générale le 8 octobre 2022 qui ont décidé de prélever 3,33 % sur la prime annuelle des fonctionnaires de Côte d’Ivoire.

 «Nous avons toujours souhaité qu’une consultation  populaire préalable soit faite, afin d’obtenir le consentement des salariés. Mais cela n’a pas été fait. Par conséquent nous demandons aux commanditaires de surseoir à ce projet.  La Coseci mènera toutes les démarches pour empêcher cette opération », a-t-il déclaré.

Le dialogue social a été salué par le leader syndical ainsi que tous les efforts déployés par le chef de l’Etat en faveur des fonctionnaires, tout en mentionnant que ces acquis sont largement en deçà de ce qu’ils attendent des gouvernants.

Côte d’Ivoire-la Coalition Secteur Education change de main mais garde sa ligne Kanga Kouassi Ernest LEDEBATIVOIRIEN.NET«Il faut revoir ici et maintenant l’indice référentiel de base à la hausse et réduire le nombre des impôts sur le salaire, octroyée une prime trimestrielle aux enseignants. Partant, nous condamnons avec dernière énergie l’affichage sur des pancartes les récents acquis».

Le  nouveau porte-parole  a souligné que son organisation reste attachée aux principes syndicaux qui consiste à exercer en tout temps et toutes circonstances. C’est pourquoi,  il dit ne pas se reconnaître dans une trêve sociale qui consiste à museler les syndicats. C’est pourquoi il invite le gouvernement à ouvrir les discussions sectorielles.

ledebativoirien.net

Martial Tahou

© 2022 – 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur