Côte d’Ivoire: le ‘‘NON’’ de la Coalition des Syndicats des Fonctionnaires au ‘‘prélèvement des 3,33 % sur leurs revenus’’ Pacôme Attaby

1 min read
65 / 100

Plusieurs organisations membres signataires de la trêve sociale ont décidé le 8 octobre 2022 de prélever 3,33 % sur les revenus des fonctionnaires de Côte d’Ivoire.  Un  prélèvement sur la prime annuelle faisant partie des nouvelles mesures de soutien du président de la République aux fonctionnaires ivoiriens prises, La coalition des syndicats du secteur public de Côte d'Ivoire « Les fonctionnaires rejettent le projet de prélèvement sans leur autorisation préalable» , ATTABY ledebativoirien.netlors de son adresse à la nation le 6 août 2022.

Cette prime annuelle représente une grande première dans l’histoire du fonctionnaire ivoirien et doit être précomptée selon les signataires de la nouvelle trêve sociale.

LIRE AUSSI: https://www.ledebativoirien.net/2022/09/urgent-education-nationale-cette-mesure-du-surplace-de-mariatou-kone-sacrifie-et-exclue-t-elle-en-masse-les-enfants-du-pso-de-ouattara/

Des voix s’élèvent dans le milieu des travailleurs pour opposer un refus catégorique. C’est le cas de  la coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire  qui, par la voix de Pacôme Attaby rejette le projet de prélèvement: «Les fonctionnaires rejettent le projet de prélèvement sans leur autorisation préalable», déclare-t-il au micro de ledebativoirien.net. Suivez le porte-parole Pacôme Attaby…

Ledebativoirien.net

© 2022 – 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur