Abidjan-46 docteurs chômeurs interpellés : «Que les Docteurs arrêtés soient libérés sans conséquence de préjudices sur leurs carrières », CIDNR

3 min read
13 / 100

 

46 titulaires du doctorat au chômage, tous membres du Collectif des Docteurs Non-Recrutés de Côte d’Ivoire ont été interpellés par la police,  le mercredi 21 décembre 2022. Et ce, au cours d’une manifestation dans  la commune du Plateau, cité d’affaires et administrative  ivoirienne.  Devant  une situation non encore éclairée, les autres collectifs des docteurs en situation de chômage réagissent.

 Ici la déclaration du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) suite à l’arrestation  des Docteurs marcheurs dans la commune du Plateau le mercredi 21 décembre 2022. ledebativoirien.net Ici la déclaration du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) suite à l’arrestation  des Docteurs marcheurs dans la commune du Plateau le mercredi 21 décembre 2022.

 

Déclaration du CIDNRCI

Les faits

Le mercredi 21 décembre 2022, certains Docteurs non recrutés ont organisé une marche dans la commune du Plateau pour, selon eux, « aller informer réellement le Premier Ministre de la problématique de la crise du Doctorat et lui soumettre des propositions».  Au cours de cette marche, 46 Docteurs ont été arrêtés et gardés à la préfecture de Police.

L’analyse de la situation

Ici la déclaration du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) suite à l’arrestation  des Docteurs marcheurs dans la commune du Plateau le mercredi 21 décembre 2022. ledebativoirien.netDepuis le mois de juin 2022, le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés a, sous l’impulsion de son leader Dr Bertin BOSSON, invité tous les Docteurs à inscrire leurs actions dans le cadre du dialogue social initié par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique depuis le mois de décembre 2021.

Il convient de rappeler qu’à la suite de la publication des résultats de la session de recrutement le 13 juin 2022, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique n’a cessé de convier les différents collectifs à des rencontres d’échanges sur la question de l’insertion des Docteurs encore au chômage.

On peut citer les rencontres des 19 et 27 juillet 2022 ainsi que celles du 20 septembre et du 12 décembre 2022. Par ailleurs, il faut préciser qu’il y a un groupe de Docteurs qui a refusé  catégoriquement de prendre part à ces différentes rencontres exigeant au passage la démission du ministre de tutelle et interpellant le Premier Ministre afin qu’il se saisisse du dossier des Docteurs Non Recrutés. C’est dans cette perspective que ces Docteurs ont décidé de marcher sur la primature ce mercredi 21 afin d’obtenir du premier ministre  l’audience qu’ils sollicitent depuis le mois de juin 2022.

La position du CIDNR

Nous ne nous lasserons pas de le répéter aux Docteurs qu’il faut renoncer à toutes les actions de défiance à l’autorité de l’État, surtout en cette période sensible de fêtes de fin d’année. Ă partir du moment où le cadre de dialogue est créé par le Ministre de tutelle point besoin de faire des tapages. Nous devons saisir l’opportunité en demeurant une force de propositions afin d’aider nos autorités compétentes à trouver des solutions adaptées à la situation difficile que nous vivons.

L’appel du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR)

Ici la déclaration du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) suite à l’arrestation  des Docteurs marcheurs dans la commune du Plateau le mercredi 21 décembre 2022. ledebativoirien.netNous demandons la clémence des autorités compétentes afin que les Docteurs arrêtés soient libérés sans conséquence de préjudices sur leurs carrières. Ce sont des pères et des mères de familles qui ont besoin de passer ces moments de fêtes auprès des siens. Nous comptons sur la volonté et l’engagement du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique afin que le problème des Docteurs Non Recrutés soit définitivement régler », pour le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés, la porte-parole                 Dr DOTE Chantal.

Ledebativoirien.net

© 2022, redaction. All rights reserved.

Du même auteur