Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)- »Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’

5 min read
69 / 100

 

Geoffroy Julien KOUAO -Conformément à l’article 6, alinéa 3 du code électoral, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a annoncé les dates de l’opération de Révision de la liste électorale en 2022-2023. En effet,  la période  de la révision de la liste électorale court du 19 novembre au 20 Décembre 2022, soit 04 semaines pour les requérants vivants en Côte d’Ivoire. Celle des ivoiriens de l’extérieur court du 26 novembre au 20 Décembre 2022, soit 03 semaines. Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)-''Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’ ledebativoirien.net  

La révision annuelle de la liste électorale  vise à prendre en compte les mutations intervenues dans le corps électoral, par exemples  les changements de domiciliation, changements de patronyme notamment pour les nouvelles mariées, les pertes de droits civils  ou politiques, les décès  de personnes figurant sur la liste électorale. La révision électorale permet surtout   d’intégrer de nouveaux requérants remplissant les conditions requises de  nationalité, d’âge.

L’inscription sur la liste électorale présente un triple enjeux juridique, politique et social.

Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)-''Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’ ledebativoirien.netSur le plan juridique, l’inscription sur la liste électorale conditionne la qualité d’électeur. Pour être électeur, il faut être inscrit sur liste électorale. En sus, pour être candidat à une élection locale ou nationale, il faut être, préalablement,  inscrit sur la liste électorale. Par ailleurs, la qualité d’électeur permet de contrôler la fiabilité de la liste électorale.

En effet, tout électeur inscrit sur la liste de la circonscription  électorale peut réclamer l’inscription d’une personne omise. Tout électeur a le droit de réclamer la radiation d’une personne décédée, de celle qui a perdu la qualité d’électeur (par exemple une personne condamnée par la justice) ou d’une personne indument inscrite. 

Au niveau politique, la qualité d’électeur que  vous confère votre inscription sur la liste électorale vous permet de choisir vos gouvernants au double niveau national et local. Socialement, l’électorat détermine la gouvernance locale ou nationale. En effet, les élus sont plus sensibles aux préoccupations des catégories importantes et actives de l’électorat. 

Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)-''Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’ ledebativoirien.netLe processus électoral commence par le recensement électoral. En Côte d’ivoire, les jeunes boudent l’inscription sur la liste électorale. Pour preuve, en 2015,  ce sont  6 300 142 personnes qui sont inscrites sur la liste électorale. Un chiffre en deçà des attentes. 

Alors que 5,7 millions de personnes étaient inscrites sur les listes électorales du scrutin de 2010. En 2018, la CEI attendait 4 millions d’électeurs. Seuls 428.233 se sont inscrits, ce qui a donné un total d’électeurs de 6.595.899 électeurs. A l’observation,  3,5 millions de nouveaux électeurs potentiels  ne se sont pas inscrits sur la liste électorale. Heureusement, en 2020,  la population électorale était de 7.495.082, ce qui signifie qu’il ya eu  près d’un million de nouveaux électeurs.

Relativement au recensement électoral de 2022 qui vise à capter 700.000 nouveaux électeurs, je voudrais inviter la population, particulièrement les jeunes et les femmes à s’inscrire massivement sur la liste électorale.

Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)-''Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’ ledebativoirien.netSelon le dernier recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), la population ivoirienne est de 29.389.150 habitants dont 47,8% de femmes, soit 14.044.160. La population juvénile est aussi importante.  En effet, 75% de la population à moins de 35 ans soit environ 22 millions  de jeunes. Trois ivoiriens sur quatre sont des jeunes. Selon la même source, la population de nationalité ivoirienne âgée de 18 ans et plus est de 12. 593.428 personnes, soit 51% de la population de nationalité ivoirienne.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2021/05/democratie-geoffroy-julien-kouao-politologue-ecrivain-interroge-comment-construire-une-democratie-liberale-dans-une-republique-sans-republicains-dans-une-democratie-sans-democrates/

De ce qui précède, les jeunes et les femmes constituent une majorité sociologique, ils doivent refuser d’être une minorité électorale. La loi fondamentale dispose  que les partis politiques concours à l’expression du suffrage, la CEI organise le suffrage, les jeunes et les femmes doivent déterminer l’issue du suffrage.

Tribune de Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste)-''Les enjeux de la révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire: juridique, politique et social’’ ledebativoirien.netEn plus d’être un acte citoyen, l’inscription sur la liste électorale permet aux jeunes et aux femmes de choisir les hommes et les femmes qui font de l’insertion sociale, économique et politique  des jeunes et des femmes, de la lutte contre les discriminations faites aux jeunes et aux femmes, leurs priorités.

Si nous voulons que le présent appartienne aux jeunes et aux femmes nous devons avoir les gestes citoyens adéquats. D’abord,  s’inscrire sur la liste élection, ensuite,  voter le jour de l’élection. Dans une démocratie, c’est avec le bulletin de vote qu’on change la société ».

Ledebativoirien.net

Avec Geoffroy Julien KOUAO (Politologue et Essayiste

Auteur de six (6) essais politiques:-Côte d’Ivoire : la troisième est mal partie.  Publié en 2016,-Et si la Côte d’Ivoire refusait la démocratie ? Publié en 2017,-Le Premier ministre, un prince nu. Repenser la nature du régime politique ivoirien.  Publié en 2018,-2020 ou le piège électoral ? L’indispensable réforme  du cadre théorique, juridique et institutionnelle des élections en Côte d’Ivoire.  Publié en 2019,-Côte d’Ivoire, une démocratie sans démocrates ? Publié en 2020,-Violences électorales et apologie de l’impolitique, faut-il désespérer de la Côte d’Ivoire ?) .

© 2022 – 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur