Daily Archive: janvier 25, 2023

Côte d’Ivoire-protection sociale 2023 : le gouvernement prévoit un Projet national d’assistance aux Personnes âgées au profit de 1 000 personnes âgées LEDEBATIVOIRIEN.NET

Côte d’Ivoire-protection sociale 2023 : le gouvernement prévoit un Projet national d’assistance aux Personnes âgées au profit de 1 000 personnes âgées

  Il est  prévu pour cette année 2023 la poursuite par le gouvernement  ivoirien, la mise en œuvre du Projet national d’assistance aux Personnes âgées (PNAPA) au profit de 1 000 personnes âgées. Ces efforts considérables du gouvernement ont pour impact direct, entre autres, l’amélioration...

Côte d’Ivoire-recrutement des docteurs non recrutés: Dr Diakra éclaire plus, la démarche du Collectif auprès du ministre Adama Diawara-«Nous ne sommes plus à  l’heure des actions  inutiles de rue… LEDEBATIVOIRIEN.NET

Côte d’Ivoire-recrutement des docteurs non recrutés: Dr Diakra éclaire plus, la démarche du Collectif auprès du ministre Adama Diawara-«Nous ne sommes plus à  l’heure des actions  inutiles de rue…

Au terme d’une récente et  importante rencontre des  membres du Collectif des Docteurs Non-Recrutés de Côte d’Ivoire (CDNR-CI), pour la satisfaction totale et entière de ses  préoccupations, Dr Diakra Bogui, spécialiste de Littérature générale et comparée, porte-parole du collectif, fait encore  plus de  précisions sur  le prochain concours du recrutement d’Assistants par le ministère de l’Enseignement Supérieur…Suivez avec  ledebativoirien.net- LDI .

LEDEBATIVOIRIEN.NET

Tout le monde en parle :  «Tensions diplomatiques ; le Burkina Faso et le départ des troupes françaises d’ici un mois »

Rien n’est encore parfaitement officiel, mais selon plusieurs sources, dont la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), l’Agence d’information burkinabè (AIB) et une source proche du gouvernement citée par l’AFP, la junte au pouvoir aurait demandé cette semaine le départ des troupes françaises de son sol et ce dans un délai d’un mois. « Le gouvernement burkinabè a dénoncé mercredi dernier, l’accord qui régit depuis 2018, la présence des forces armées françaises sur son territoire », a indiqué l’AIB. « Cette dénonciation faite le 18 janvier 2023, donne selon les termes de l’accord du 17 décembre 2018, un mois aux forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabè », poursuit l’agence nationale.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

Verified by MonsterInsights